Ben Scrivens n'aura fait que passer

Ben Scrivens avait été acquis par le Canadien... (AP)

Agrandir

Ben Scrivens avait été acquis par le Canadien le 28 décembre.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Presque trois mois jour pour jour après son arrivée avec le Canadien, Ben Scrivens n'est de toute évidence plus dans les plans de l'organisation.

Au moment de s'envoler en direction de la Floride mercredi matin, la direction de l'équipe a annoncé que le nom de Scrivens serait soumis au ballottage. Ainsi, le gardien albertain n'a pas accompagné le Canadien en vue de ses matchs contre le Lightning de Tampa Bay, jeudi, et les Panthers de la Floride samedi.

Et même si Carey Price se trouvera en compagnie de ses coéquipiers jeudi et samedi, c'est Charlie Lindgren, embauché mercredi, qui sera le deuxième gardien du Canadien face au Lightning - et probablement aussi contre les Panthers.

D'ailleurs, le vice-président des communications du Canadien, Donald Beauchamp, a fait remarquer que Price faisait le voyage pour s'entraîner avec Stéphane Waite d'abord et avant tout.

Au passage, il a expliqué que Scrivens avait été rappelé d'urgence par le Canadien, même s'il a pourtant été acquis dans une transaction le 28 décembre. De plus, le même jour, le Canadien avait cédé Dustin Tokarski à son club-école des IceCaps de Saint-Jean.

Par ailleurs, le Canadien a précisé que 26 joueurs ont effectué le voyage, dont le défenseur P.K. Subban et les attaquants Brendan Gallagher et Daniel Carr. Après le match de mardi contre les Red Wings de Detroit, Michel Therrien avait émis des doutes au sujet d'un retour au jeu de Gallagher. Il avait par ailleurs manifesté le souhait de pouvoir compter sur Carr lors d'au moins l'un des deux matchs en Floride.

Obtenu des Oilers d'Edmonton en retour de Zack Kassian, Scrivens a participé à 15 matchs avec le Canadien, inscrivant cinq victoires et huit défaites. Sa moyenne de buts alloués s'est élevée à 3,07 et son taux d'efficacité s'est chiffré à ,906.

Scrivens a connu ses meilleurs moments au début du mois de février, alors qu'il a signé trois victoires d'affilée. Lors du week-end du Super Bowl, les 6 et 7 février, il avait tour à tour vaincu les Oilers et les Hurricanes de la Caroline, avant de signer un gain de 4-2 contre le Lightning.

Lors de ces trois rencontres, disputées au Centre Bell, Scrivens n'avait accordé que quatre buts sur 98 tirs, pour une moyenne de buts alloués de 1,30 et un taux d'efficacité de ,959.

Sa dernière sortie est survenue samedi contre les Rangers de New York, alors qu'il a pris la relève de Mike Condon au début de la troisième période.

Quant à Lindgren, un gardien de 22 ans issu des rangs universitaires américains, il a accepté un contrat de deux ans à deux volets. Cette saison, il a pris part à 40 matchs avec les Huskies de St. Cloud State (NCHC), présentant une fiche de 30-9-1.

Il a mené les gardiens de la NCHC pour les victoires (30), les arrêts (1020) et les jeux blancs (5 à égalité avec deux autres gardiens).

En trois saisons dans les rangs universitaires, Lindgren a disputé 88 matchs et compilé un dossier de 51-29-3, avec huit jeux blancs.

«Nous sommes très heureux d'en être venus à une entente avec lui. Lindgren était, selon nous, l'un des meilleurs gardiens de but disponibles sur le marché des joueurs autonomes des collèges américains. Il a choisi de se joindre à notre organisation et terminera la saison avec l'équipe à Montréal. Un gardien de premier plan au niveau universitaire, il se veut un espoir de haut niveau qui ajoute de la profondeur au poste de gardien de but dans l'organisation», a affirmé le directeur général Marc Bergevin dans un communiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer