Entre vous et moi

Ronald Lavertu... (Gilles Joubert)

Agrandir

Ronald Lavertu

Gilles Joubert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Loranger
Le Nouvelliste

Quel est l'avenir de la LNAH à Trois-Rivières? Les assistances aux matchs locaux ont connu une baisse de régime au fil de la dernière saison. On était loin d'atteindre l'objectif de 900 amateurs par match en saison régulière.

Principal actionnaire du Blizzard de Trois-Rivières: Ronald Lavertu en sérieuse réflexion

Et j'ai comme l'impression qu'un deuxième tour éliminatoire aurait permis de mieux digérer les pertes subies au cours du calendrier 2015-2016 chez les actionnaires de l'équipe trifluvienne.

Que décidera RONALD LAVERTU, le président de l'équipe trifluvienne? Ne nous racontons pas d'histoires, le sort de l'équipe est actuellement entre ses mains.

«Ma décision n'est pas encore prise. Je suis en sérieuse réflexion. Seul l'avenir le dira», de me confier le principal bailleur de fonds du Blizzard de Trois-Rivières lors d'un entretien téléphonique mercredi après-midi.

Entre vous et moi, Lavertu, qui était très présent cette saison dans l'entourage de l'équipe, a épongé plusieurs déficits depuis sa venue au sein de l'organisation trifluvienne. Et je ne gagerais pas ma chemise quant à sa poursuite des activités au sein du club.

Un dimanche de Pâques pas comme les autres!

Quel match nous a été présenté le dimanche de Pâques au Colisée! Les acteurs sur la surface glacée ont donné la pleine mesure dans une rencontre qui nous a tenus en haleine durant 60 minutes. La rapidité et la qualité du jeu défensif étaient au rendez-vous. En fermant le jeu, ce fut un match typique de séries éliminatoires... Et ça bourdonnait autour du filet d'ADAM RUSSO dans la dernière minute de jeu. Les équipiers d'ALAIN CÔTÉ ont mis le paquet pour tenter de niveler la marque, mais en vain. RUSSO a fermé la porte.

À l'issue de cette grande rencontre, je n'en revenais pas que la grande majorité de ces patineurs, dont le véritable travail dans la vie n'est pas le hockey, puissent se donner à fond comme cela s'est produit dimanche. Ils ont tout notre respect et notre admiration.

Auteur de deux filets grâce à son tir foudroyant et laissé sans couverture lorsqu'il dégainait, BRUNO ST-JACQUES (un ancien des Hurricanes de la Caroline et des Flyers de Philadelphie) s'est avéré tout un quart-arrière chez les Prédateurs... Le Nicolétain PIERRE-LUC O'BRIEN a particulièrement brillé en désavantage numérique... FRANCIS WATHIER (un ancien des Stars de Dallas) a répondu à l'appel d'ÉRIC HALEY à la ligne bleue... YANN POIRIER (un ex-membre de l'équipe trifluvienne) s'est bien comporté à l'attaque... FRANCIS DESROSIERS a ouvert les valves en offensive aux côtés d'OLIVIER DAUNAIS et ÉRIC LAPLANTE...

Chez le Blizzard, les gros canons (BEAUREGARD, BELLEMARE et compagnie) ont été réduits au silence par RUSSO, le joueur du match ultime et de la série... YAN JOSEPH, MARC-ANDRÉ HUOT et CARL GÉLINAS formaient la meilleure ligne d'attaque. Pour un, le Shawiniganais GÉLINAS avait des ailes...

Devant le filet, MARC-ANTOINE GÉLINAS a fait le travail en remplacement de MARCO COUSINEAU qui était sur la touche...VINCENT RICHER a été égal à lui-même à la ligne bleue... Certains estiment que FRANCIS LESSARD aurait pu être employé plus souvent, question de déranger l'ennemi.

Samuel Fortier... (Sandra Charette) - image 2.0

Agrandir

Samuel Fortier

Sandra Charette

Quatre finales en cinq ans d'existence pour la bande à Alie

Dans les coulisses de la LHSAM... À la suite de la victoire de lundi à l'aréna Leprixdugros.com de Sainte-Anne, le Big Foot de Saint-Léonard accède à la ronde finale contre les Maroons de Waterloo...

COACH ALIE encensait ses équipiers au terme de ce match sans lendemain. Et il n'avait que de bons mots envers l'organisation du Groupe Lafrenière Tracteurs (GILLES VEILLETTE, GUY BROUILLETTE, DAVE MARCHAND et TOMMY GAUTHIER) dans leur façon de faire tout au long de cette série qui aurait pu virer d'un côté comme de l'autre...

Il en rajoute une couche en affirmant que ses équipiers se sont sacrifiés et ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes pour aller chercher les deux dernières victoires en fin de semaine dernière.

Le gardien de but VINCENT LAMONTAGNE a été à la hauteur des attentes en bloquant 39 arrêts... Surveillé de près tout au long du septième match, JASON PITT a quand même bien paru dans les circonstances... OLIVIER BÉLANGER et JÉRÉMY PLOURDE ont amassé chacun deux points... SAMUEL FORTIER, un vrai guerrier, a brillé en infériorité numérique... MAXIME THIBODEAU et YANICK BEAUCHEMIN ont joué le rôle de grands leaders.

En grande finale, ANDRÉ ALIE prévoit une série contre les Maroons de Waterloo à l'image de celle contre GLT, puisque le club de l'Estrie possède une puissante machine offensive. Et il vise rien de moins qu'une première coupe dans la chaise d'entraîneur-chef.

Les représentants de Saint-Léonard feront les frais de la finale dans le circuit Beauchamp pour la quatrième fois en cinq saisons d'existence. La rondelle tombera vendredi, 20 h 30, au Centre Richard-Lebeau au premier match d'une série 4 de 7.

Talbot sous les projecteurs

L'organisation des interrégionaux 2016, secteur Cap-de-la-Madeleine (DANIEL RICARD en tête), réservera une agréable surprise à l'ex-Glorieux JEAN-GUY TALBOT, le 8 avril prochain, à travers les murs de l'aréna qui porte son nom. Plusieurs invités de marque y seront...

Les clubs de golf Victoriaville et Laurier ouvrent leurs portes

ALAIN DANAULT, le directeur général des clubs de golf Victoriaville et Laurier, me confirme que les clubs qu'il dirige dans les Bois-Francs ouvriront leurs portes vendredi (Victoriaville) et samedi (Laurier). L'hiver plutôt doux permet un début de saison hâtif. Et c'est l'une des marques de commerce pour les clubs des Bois-Francs. Pour des réservations: 819 752-4907, poste 230. Fore!

Forcier vs Breault

À la tête des Éperviers de Sorel-Tracy, SERGE FORCIER (un autre entraîneur de carrière trifluvien) fera partie du carré d'as dans la LNAH. La bande à Forcier se mesurera à la machine du Marquis de Jonquière de FRANCIS BREAULT qui était à la barre des Sorelois au cours des dernières saisons. Ayoye!

En direct de Cooperstown

La bande à Marcel Bournival de Saint-Étienne-des-Grès a eu le privilège de visiter tout récemment le Temple de la renommée du baseball à Cooperstown. Sur la photo de circonstance, nous apercevons, de gauche à droite, Félix Bournival, Gilles Désaulniers, Marcel Bournival et Cédric Bournival. Un grand souvenir pour ces passionnés de baseball.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer