Les hockeyeurs de Notre-Dame-du-Mont-Carmel à Saint-Boniface?

Le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler, sait que... (François Gervais)

Agrandir

Le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler, sait que l'Association de hockey mineur de Saint-Boniface est prête à accueillir les 75 jeunes joueurs de sa municipalité.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) L'Association de hockey mineur de Shawinigan-Sud risque de perdre 75 joueurs d'un seul coup si les jeunes de Notre-Dame-du-Mont-Carmel intègrent l'aréna de Saint-Boniface l'an prochain.

Des négociations sont avancées en ce sens, mais aucune entente n'est encore officiellement conclue. 

«Nous avons eu des demandes d'informations», confirme Daniel Tremblay, président de l'Association de hockey mineur de Saint-Boniface. «Ils voulaient savoir quels seraient les coûts pour les gens de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et notre capacité de recevoir ces gens. Je leur ai donné un aperçu des coûts et je leur ai confirmé que nous étions capables de les accueillir. J'attends maintenant leur décision.»

Si ce plan se confirme, les associations de hockey mineur de Shawinigan et Shawinigan-Sud perdraient quatre équipes. Pendant ce temps, celle de Saint-Boniface augmenterait ses effectifs de près de 50 %!

«On ne tient pas à les perdre», convient André Baker, président de l'Association de hockey mineur de Shawinigan-Sud. «Ces enfants sont habitués à jouer avec leurs amis et là, on les déracinerait. C'est sûr qu'on est inquiet. En même temps, nous avons beaucoup de bénévoles de Notre-Dame-du-Mont-Carmel qui s'impliquent dans nos équipes, comme entraîneurs. Ce serait dommage de les perdre.»

Le 22 mars, une trentaine de parents de Notre-Dame-du-Mont-Carmel se sont déplacés à l'aréna Gilles-Bourassa pour une réunion convoquée par l'association de hockey mineur. Le maire de Shawinigan, Michel Angers, leur a présenté son plan. La Ville de Shawinigan serait maintenant prête à échelonner son tarif pour les services supralocaux sur cinq ans plutôt que trois, comme il avait été annoncé à l'automne. 

Ainsi, une somme d'environ 15 $ serait ajoutée, lors de la première année, sur tous les comptes de taxes pour que les résidents bénéficient des mêmes tarifs que ceux de Shawinigan à toutes les activités. Ce montant augmenterait de 15 $ par année pour atteindre 75 $ après cinq ans. 

Le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler, reconnaît que certains parents ont prêté une oreille attentive à cette proposition. Bien entendu, pour les parents de joueurs de hockey, il s'agirait d'une aubaine par rapport à la surtaxe de 400 $ payée actuellement pour les résidents de l'extérieur. 

Par contre, cela signifierait que tous les contribuables verraient leur compte de taxes augmenter d'au moins 75 $, un principe contre lequel se battent les maires des municipalités qui entourent Shawinigan dans ce débat.

«Étendre sur cinq ans, je ne crois pas que ça donne une facture plus raisonnable et justifiée», soupire M. Dostaler. «Moi, je dis que l'ensemble de la population paie pour les services qu'elle choisit de se donner dans sa municipalité. Pour les services à l'extérieur de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, je suis un fervent défenseur de l'utilisateur-payeur.»

M. Dostaler comprend qu'une orientation doit être prise pour guider les parents vers la prochaine saison, d'où les négociations avec l'Association de hockey mineur de Saint-Boniface. M. Tremblay souhaite une réponse avant la fin du mois d'avril. Actuellement, l'organisation exige 425 $ par joueur au hockey mineur, qu'il vienne de la municipalité ou de l'extérieur.

«Mon travail est de trouver une solution», explique le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. «La Ville de Shawinigan a annoncé des augmentations de prix, puis un gel jusqu'en juin. Les parents ne savent plus trop sur quel pied danser. Il n'y a rien de signé encore avec Saint-Boniface, mais c'est la solution qui est privilégiée.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer