Exploit pour Anouk Berthiaume

Anouk Berthiaume a connu un week-end de rêve... (Courtoisie)

Agrandir

Anouk Berthiaume a connu un week-end de rêve en Colombie-Britannique alors qu'elle a remporté la Coupe Canada.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) En s'envolant pour Kamloops, en Colombie-Britannique, Anouk Berthiaume rêvait d'accéder à la finale de la Coupe Canada de trampoline.

Elle ne se berçait toutefois pas d'illusions puisque sa soeur aînée, Sara-Jade, n'y était encore jamais parvenue. C'est donc avec stupéfaction que la jeune Trifluvienne de 13 ans est rentrée au bercail avec une médaille d'or accrochée au cou!

En se faufilant sur la plus haute marche du podium de la catégorie National 5 chez les 16 ans et moins, la porte-couleurs du club Trampoline Intercité est ainsi devenue la première athlète de la région à être couronnée à ce prestigieux rendez-vous depuis Joanie Pothier, en 2007.

«Avant de partir, Anouk avait beaucoup parlé de cette compétition avec Sara-Jade. Sa soeur, c'est son modèle et, comme sa soeur n'avait pas réussi à se classer pour les finales lors de ses participations précédentes, elle avait vraiment en tête que la compétition serait difficile. Elle ne s'attendait pas du tout à gagner», relate son entraîneure France Bouffard.

Il faut dire que la jeune championne a été transportée par sa prestation lors de la ronde préliminaire, où elle s'est classée première devant un peloton de rivales canadiennes et américaines. Puis, en finale, Berthiaume a de nouveau repoussé ses limites pour voir son nom apparaître au sommet du classement, avec stupéfaction.

«C'était déjà un bel exploit d'atteindre la finale. Et elle a tout bien fait en finale alors qu'il y avait beaucoup de pression. C'est une des très bonnes performances de l'histoire de notre club», sourit Bouffard.

En vertu de son pointage, Berthiaume a obtenu son standard pour accéder à la catégorie National 6 ainsi qu'une invitation pour le Championnat Indo-Pacifique qui sera présenté en Nouvelle-Zélande, du 21 au 25 octobre. Reste à voir si la jeune trampoliniste y participera, car les frais reliés à cet événement sont très onéreux.

De plus, sa prestation la rapproche un peu plus d'une éventuelle participation aux Championnats du monde de trampoline par groupe d'âge, un événement auquel sa soeur Sara-Jade a participé l'automne dernier. «On s'aperçoit qu'elle a le potentiel pour se qualifier pour ce genre de compétition», souligne son entraîneure.

Un virus pour Rousseau

En plus de Berthiaume, Trampoline Intercité était également représenté par Julien Rousseau, en classe National 5, 16 ans et moins. Le voyage dans l'ouest du pays s'est nettement moins bien déroulé pour ce dernier qui a été lourdement incommodé par un virus qui l'empêchait d'exécuter convenablement ses routines. Rousseau a donc obtenu le 9e rang des préliminaires, ce qui ne fut pas suffisant pour accéder à la finale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer