• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • L'équipe Ferland remporte le Championnat provincial de curling mixte 

L'équipe Ferland remporte le Championnat provincial de curling mixte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Loranger
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Bravo à l'équipe de MARTIN FERLAND, ISABELLE NÉRON, FRÉDÉRIC MARCHAND et ANIK BRASCOUP des clubs Laviolette et Chicoutimi pour leur victoire lors du Championnat provincial mixte.

Ils représenteront le Québec au Championnat canadien en Nouvelle-Écosse, en novembre prochain.

La compétition avait lieu au club de curling Chicoutimi.

Ferland l'a emporté en finale contre l'équipe Morissette, composée de VÉRONIQUE BOUCHARD, ROBERT DESJARDINS, SOPHIE MORISSETTE, PIERRE-LUC MORISSETTE et STÉPHANE ROY (entraîneur).

Jean Lamère, président du conseil d'administration de Curling... (Curling Québec) - image 2.0

Agrandir

Jean Lamère, président du conseil d'administration de Curling Québec, remet ici le Méritas de «Centre de curling de l'année» au président du club de curling Grand-Mère, Jean-François Morand.

Curling Québec

Michel Larivière s'est vu décerner le Méritas «Ambassadeur... (Curling Québec) - image 2.1

Agrandir

Michel Larivière s'est vu décerner le Méritas «Ambassadeur de l'année» pour sa grande implication au club de curling Grand-Mère. La remise a été effectuée par Serge Bourassa, membre du conseil d'administration de Curling Québec.

Curling Québec

Pluie d'honneurs pour le curling mauricien

Lors du Championnat provincial des maîtres masculin tenu récemment au club de curling de Grand-Mère, Curling Québec a effectué la remise de deux prix Méritas qui visent à reconnaître, encourager et récompenser les réalisations exceptionnelles des bénévoles, artisans, joueurs et événements de curling.

Le club de curling Trois-Rivières remporte le concours Jet Ice

Lors du concours de design de maisons de curling, organisé par Jet Ice, le choix s'est arrêté sur la proposition de MIREILLE PELLEFIGUE, aidée du technicien de glace CLAUDE LANDRY, du club de curling Trois-Rivières.

Cette proposition se démarquait par sa couleur de maison audacieuse, ses armoiries et l'année de fondation mises en évidence de façon joliment contrastante.

En toile de fond, nous retrouvons le fleuve et le pont Laviolette qui caractérisent noblement la ville de Trois-Rivières. Le club remporte donc deux maisons produites par le commanditaire Jet Ice, qui leur seront remises en début de saison prochaine.

Marco Cousineau devra avoir le dessus sur Adam... (Archives, Le Nouvelliste) - image 4.0

Agrandir

Marco Cousineau devra avoir le dessus sur Adam Russo pour permettre au Blizzard de s'imposer sur les Prédateurs de Laval, estime René Labrèche

Archives, Le Nouvelliste

René Labrèche ne mâche pas ses mots dans... - image 4.1

Agrandir

René Labrèche ne mâche pas ses mots dans son analyse de la série Trois-Rivières contre Laval.

Cousineau! Cousineau! Cousineau!

Maintenant à égalité 2-2, la série 4 de 7 entre le Blizzard de Trois-Rivières et les Prédateurs de Laval prend le virage d'une confrontation 2 de 3.

Pour faire le point dans la chaise de gérant d'estrade, j'ai sollicité RENÉ LABRÈCHE qui a été témoin des matchs à Trois-Rivières et à Laval. L'ancien entraîneur adjoint dans la LNAH avait prédit une victoire en sept des forces locales. Il va droit au but en parlant, entre autres, de la Preds Nation et de MARCO COUSINEAU. Il soutient également que les équipiers d'ALAIN CÔTÉ devront sortir des blocs en lion mercredi au Colisée. Laissons-lui toute la place...

«Pour sortir gagnant de la série, le vrai COUSINEAU devra se lever devant le filet du Blizzard pour voler un match! Les fans des Prédateurs lui jouent dans la tête en scandant Cousineau! Cousineau! Cousineau! On ne voit pas le même Cousineau qu'en saison régulière. RUSSO (le gardien de but des Prédateurs) a le dessus sur lui jusqu'à maintenant.»

«Les deux équipes se ressemblent beaucoup. Il y a plus de rapidité au sein de l'équipe locale.»

Du côté robustesse, c'est assez partagé. Lors des arrêts de jeu, Laval ne cesse de déranger. Pas de doute, ÉRIC HALEY, qui connaît la game, utilise toutes les stratégies pour déstabiliser l'adversaire. Aussi, Laval termine ses mises en échec, contrairement à certains joueurs de Trois-Rivières qui jouent sur le bout de la palette.»

Boutin-Gagnon, un impact majeur; Beauregard, presque invisible

«Chez le Blizzard, le guerrier BOUTIN-GAGNON (Gabriel) représente un impact majeur. Il peut affronter n'importe qui du côté de Laval. »

«À cinq contre cinq, BEAUREGARD (Thomas) est presque invisible. Le champion marqueur dans la LNAH devra la mettre dedans. HUOT (Marc-André) se met le nez dans le trafic. LESSARD (Francis) m'impressionne beaucoup par son sens du hockey et sa vitesse, en plus de jouer dans la tête de LAPLANTE (Éric).»

«À la ligne bleue, RICHER (Vincent) est la pièce maîtresse. FOUCHER (David) accomplit lui aussi du bon boulot.»

«Le quart-arrière ST-JACQUES (Bruno) possède tout un lancer frappé. À l'attaque, MASSÉ (David) et JANNETEAU (Jérémi), le pendant de JOSEPH (Yan) avec plus de coeur au ventre, retiennent le plus mon attention chez les Prédateurs.»

«Dimanche, à Laval, alors que Trois-Rivières menait 3-0 en première période, BOUTIN-GAGNON (Gabriel) a été envoyé dans la mêlée à quelques secondes de la fin de l'engagement initial. Cette sortie a eu pour effet de réveiller l'ennemi qui dormait au gaz. Ceux-ci ont rebondi et ils ont donné des sueurs froides au club visiteur qui s'est sauvé avec un triomphe de 4-3 grâce au but de GUERTIN (Mathieu) vers la fin des 60 minutes réglementaires.»

«Pour que le Blizzard puisse accéder au deuxième tour, je retiens trois points: primo, COUSINEAU devra supplanter RUSSO; secundo, il faudra être discipliné; tertio, ils devront payer le prix, soit encaisser les coups sans se venger continuellement.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer