Steve Brown s'entend avec les Aigles

Steve Brown disputera une quatrième saison avec les... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Steve Brown disputera une quatrième saison avec les Aigles.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le joueur par excellence de la dernière saison chez les Aigles de Trois-Rivières, Steve Brown, sera de retour dans la cité de Laviolette cet été pour disputer une quatrième campagne au sein de la formation de l'entraîneur Pierre-Luc Laforest.

Véritable visage de la concession trifluvienne - il fait partie des Aigles depuis mai 2013 - le Colombien de 29 ans a connu une saison du tonnerre en 2015 avec une moyenne au bâton de ,301, 12 circuits et 64 points produits.

«C'est une très bonne nouvelle pour l'organisation. Il représente l'image des Aigles et les partisans l'adorent. En plus d'être très bon et spectaculaire, il fait le lien entre les Québécois, les Américains et les joueurs hispaniques. Il représente la vraie définition d'une pierre angulaire», vante le directeur général des Aigles, René Martin.

L'ancien espoir de l'organisation des Astros de Houston possède à peu près tous les records offensifs des Aigles depuis leur arrivée dans la Ligue Can-Am, dont les points marqués (189), les points produits (166), les coups sûrs (283), les coups de circuit (42), les buts volés (61), les doubles (53) et les triples (5).

Par ailleurs, Brown n'a pas chômé cet hiver, remportant un deuxième championnat en l'espace de quelques mois, soit celui des séries de la Ligue de baseball de la Colombie, avec les Caimanes de Baranquilla.

«La barre peut paraître haute, mais on s'attend à ce qu'il connaisse une saison comme l'an passé. À nos yeux, c'est normal pour lui. Ça tombe bien, car il vient de connaître un super hiver et il arrive dans le prime de sa carrière», souligne le directeur général.

En plus de Brown, les Aigles ont aussi confirmé le retour dans l'alignement du joueur de troisième but Eric Grabe.

Pour l'instant, le petit frappeur droitier semble destiné à un rôle de partant à l'avant-champ, mais les prochaines signatures des Aigles, qui devraient être conclues au cours des prochains jours, pourraient le reléguer à un rôle de réserviste.

«Il est très populaire dans le vestiaire en plus d'être solide défensivement. En l'employant comme 8e ou 9e frappeur, nous sommes très à l'aise», mentionne René Martin.

L'an dernier, Grabe a maintenu une moyenne de ,249 en plus de claquer 14 doubles et 4 circuits. Il a produit 28 points.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer