Cheerleading: les efforts en valaient la chandelle

Il y a deux ans, rien ne destinait... (Courtoisie)

Agrandir

Il y a deux ans, rien ne destinait le Purple Intensity du Club de gymnastique de la MRC de Maskinongé à une médaille aux championnats provinciaux. Mais grâce au soutien de plusieurs organismes, l'équipe a connu beaucoup de succès cette année.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Louiseville, capitale du cheerleading? La ville de l'ouest de la Mauricie s'est distinguée lors du dernier championnat provincial tenu à Shawinigan le week-end dernier, alors que le Purple Intensity du Club de gymnastique de la MRC de Maskinongé a remporté le bronze chez les seniors. N'eut été de l'effort de plusieurs organismes, jamais cette médaille n'aurait été possible.

En effet, les performances de la troupe n'étaient pas à la hauteur depuis quelques années et, de toute évidence, ce n'est pas parce que le talent manquait. Ce sont plutôt les heures de pratique qui faisaient défaut dû au manque d'espace disponible à l'école secondaire l'Escale, où logent les Comètes du Club de gymnastique de la MRC de Maskinongé.

«Ça faisait deux ans que ça n'allait pas bien, on ne gagnait pas et on ne montait pas sur le podium. Le temps d'entraînement manquait», explique Geneviève Scott-Lafontaine, présidente du club.

Cette dernière a donc décidé de se tourner vers l'école primaire de Louiseville, qui a procédé en 2015 à la construction d'un tout nouveau gymnase, ce qui a libéré des plages horaires autrefois occupées. Le but était de faire passer le nombre d'heures d'entraînement hebdomadaires de trois à six. Le partenariat s'est rapidement mis en place.

«L'enseignante en éducation physique voulait du matériel de gymnastique. Nous en avons fait une collaboration et nous avons acheté des équipements et l'école nous en prête aussi. Ça permet de grossir le club et d'augmenter nos activités. [L'équipe de cheerleading de l'école] a aussi gagné au niveau scolaire et ce sont les entraîneures de notre club qui les dirigent.»

Encore fallait-il être en mesure de procéder à l'achat du nouvel équipement, soit trois nouvelles lisières de matelas ainsi qu'un tapis de tumbling, pour un coût de près de 11 000 $. Pour ce faire, le club a pu compter sur l'aide du mouvement Desjardins qui a remis un don de 2500 $, ainsi que sur le Centre régional d'entraînement et d'événements de la Mauricie, qui a participé à la hauteur de 2000 $.

Non seulement le doublement des heures d'entraînement a aidé la troupe, dirigée par Isabelle Lessard, Sarah-Pier Gagnon et Élizabeth Ladouceur, à améliorer sa chorégraphie, mais les jeunes femmes ont retroussé leurs manches. Elles ont fait venir leurs nouveaux costumes des États-Unis, en plus de faire appel à un chorégraphe.

Après le résultat de ce week-end, parions que cette initiative régionale permettra d'ajouter d'autres trophées dans les locaux du club de gymnastique qui compte 300 membres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer