P.K. Subban ratera au moins deux matchs

P.K. Subban ne quittera pas l'infirmerie du Canadien... (La Presse)

Agrandir

P.K. Subban ne quittera pas l'infirmerie du Canadien avant quelques jours. Le Tricolore apparaît au sixième rang des équipes ayant vu ses joueurs rater le plus de matchs cette saison.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Michel Therrien a confirmé que P.K. Subban sera inactif lors du passage des Panthers de la Floride, mardi, ainsi que le lendemain lorsque le Canadien visitera les Sabres à Buffalo.

Ainsi, après avoir participé à 274 rencontres d'affilée, Subban est assuré de rater au moins trois matchs consécutifs. Et de la façon dont s'est exprimé Therrien lundi midi, rien ne garantit que Subban sera de retour lors des rencontres du week-end à Ottawa, samedi, et contre les Flames de Calgary, dimanche au Centre Bell.

Subban s'est blessé au cou vers la fin du match de jeudi contre les Sabres. Inquiétante à première vue, la blessure s'est avérée moins grave que ce que l'état-major de l'équipe a d'abord craint. Mais il doit encore se soumettre à des traitements.

Par ailleurs, Therrien a aussi fait savoir que Lars Eller manquera le match de mardi. Le Danois a dû rater deux des trois dernières rencontres du Canadien, mardi contre les Stars de Dallas (haut du corps), et samedi, face au Wild du Minnesota (virus).

Le statut du défenseur Nathan Beaulieu est moins évident. Si Subban et Eller n'ont pas participé à l'entraînement de lundi, Beaulieu a rejoint ses coéquipiers pour la première fois en trois semaines. Sa présence pour le match de mardi est toutefois incertaine.

Beaulieu a manqué les neuf derniers matchs du Canadien. Il a subi une blessure à la jambe droite en troisième période du match du 22 février contre les Predators de Nashville.

«Je me sens mieux. J'ai fait un pas de plus dans la bonne direction. Je ne veux rien précipiter, et il n'est pas impossible que je revienne demain. On verra», s'est-il limité à dire.

Exceptionnellement, les joueurs se sont entraînés sur la glace du Centre Bell, lundi, car c'était jour de photo d'équipe. Pour celle-ci, le photographe a peut-être eu besoin d'une lentille à grand angle! Avec la multitude d'éclopés chez le Tricolore, pas moins de 31 joueurs ont été rassemblés pour la photo.

«C'est assez exceptionnel de voir autant de joueurs sur une photo d'équipe à ce temps-ci de l'année, a reconnu Therrien. Ça démontre l'adversité à laquelle nous devons faire face. Et c'est également exceptionnel pour certains joueurs de faire leurs débuts au niveau de la Ligue nationale et de se retrouver sur la photo d'équipe du Canadien.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer