Journée douce-amère pour Hugo Houle

Hugo Houle disputera la dernière manche de la... (Yves Perret Médias)

Agrandir

Hugo Houle disputera la dernière manche de la Tirreno-Adriatico, mardi.

Yves Perret Médias

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom
Montréal

Après 210 kilomètres sur le vélo, Hugo Houle a été le 151e cycliste à rallier l'arrivée lors de la sixième étape de la Tirenno-Adriatico, lundi, en Italie.

Le membre de la formation AG2R La Mondiale a terminé à 5 minutes 41 secondes du vainqueur du jour, le Belge Greg Van Avermaet (BMC) qui a devancé au sprint le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff).

«En général pour nous ce n'est ni bon ni mauvais. Nous avons été chanceux, car la météo était de notre côté. Le départ a été assez rapide avec vent de face et une descente. Après une journée de repos, c'était un peu plus difficile sur les jambes de repartir la machine», a confié Hugo Houle.

Le peloton a rejoint Cepagatti après 180 kilomètres pour emprunter trois fois une boucle de 10 kilomètres avant de rejoindre la ligne d'arrivée.

«C'est à ce moment que la course a pris son envol. Il y a eu une attaque de neuf coureurs, mais nous n'avions personne de notre équipe», a raconté le Québécois qui, lui, s'était chargé de protéger ses coéquipiers jusqu'à leur arrivée sur le circuit final.

«Mon but était de placer toute l'équipe pour arriver aux avant-postes dans le circuit final et c'est ce que j'ai fait. Je me suis relevé tranquillement ensuite.»

Le Belge Jan Bakelants, 26e, le Français Jean-Christophe Peraud, 30e, l'Italien Domenico Pozzovivo, 32e, et l'Italien Matteo Montaguti, 58e, ont été les meilleurs représentants d'AG2R La Mondiale, terminant tous les quatre à 7 secondes de Van Avermaet.

Au classement général, Greg Van Avermaet a pris la tête, 7 secondes devant son plus proche poursuivant, le Tchèque Zdenek Stybar. Hugo Houle est quant à lui classé 128e, à 20 minutes 54 secondes.

Dix-neuvième, Jan Bakelants est le coéquipier d'Houle le mieux classé, à 57 secondes.

L'annulation de l'épreuve-reine de la Tirenno-Adriatico dimanche a fait mal à la formation AG2R La mondiale.

«Nos seules cartes à jouer pour la semaine étaient à cette étape. Avec les montées sur le parcours, Domenico Pozzovivo espérait gagner l'étape et Jean-Christophe Peraud souhaiter profiter de la course pour grimper dans le top-10 au général.»

«La balle est dans mon camp»

La dernière étape sera disputée mardi à San Benedetto del Tronto. Un contre-la-montre individuel de 10 kilomètres scellera l'édition 2016 la Tirreno-Adriatico.

Champion des Jeux panaméricains du contre-la-montre, Houle a bien hâte de se mesurer aux meilleurs. Le contingent sera notamment composé du champion du monde de la discipline, le Bélarussien Vasil Kiryienka (Sky).

«La balle est dans mon camp, mais je suis motivé», a expliqué celui qui aurait tout de même échangé le parcours court et plat pour un plus long avec plus de dénivelés. «J'ai hâte de me tester face aux meilleurs. On va voir ce que j'ai dans les jambes comparé à eux», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer