Pavlos Antoniades fait écarquiller des yeux en Floride

Pavlos Antoniades (à gauche) a remporté la médaille... (Courtoisie)

Agrandir

Pavlos Antoniades (à gauche) a remporté la médaille de bronze au Championnat nord-américain junior de triathlon de Sarasota.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) À sa première sortie au sein de la très compétitive catégorie des juniors, le triathlète Pavlos Antoniades s'est payé rien de moins qu'une médaille de bronze, lui qui prenait part en Floride au Championnat nord-américain de sa discipline.

Vérification faite pour les bonzes de la fédération québécoise, c'est la première fois qu'un athlète junior canadien parvient à se tailler une place sur le podium dès sa première année. Antoniades n'a même pas encore 16 ans et il se frottait, à Sarasota, à des jeunes adultes de 17, 18 et 19 ans. Aussi bien dire qu'il était en feu!

«Dans le meilleur des mondes, je visais un top 10. Et même à ça, je trouvais que c'était tiré par les cheveux», mentionnait le principal intéressé, dimanche soir, en attendant l'avion qui devait le ramener au Québec.

«Je n'ai jamais couru contre des gars de ce calibre, il y avait plusieurs Américains, des Mexicains et des Canadiens. Le peloton est beaucoup plus gros que chez les U15, c'était une grosse marche à monter.»

Mais force est d'admettre qu'il a relevé ce premier défi avec brio. Après avoir parcouru 750 m dans l'eau en 10:01, Antoniades a réalisé un temps de 29:01 au 20 km à vélo. Il a bouclé la distance du 5 km de course à pied en un temps impressionnant de 16:16, à une seconde seulement du meilleur chrono chez les compétiteurs.

Son cumulatif (56 minutes et 15 secondes) le plaçait donc en troisième position. Un résultat accueilli avec une bonne dose de fierté au sein du club Trimégo. «Pavlos m'a toujours surpris, racontait Pascal Dufresne, un des entraîneurs du club, en soirée. Il sait toujours où se placer, comment se camoufler au bon moment ou quand donner le gros coup qui peut faire la différence. Un top 10, ça aurait été le gros luxe, mais là, on est dans une autre ligue! En plus, c'était la première fois qu'il parcourait une si longue distance. Il devait composer avec une vingtaine de minutes de plus mais cela n'a pas paru dans sa performance.»

Dans sa course folle, Antoniades a notamment battu le champion canadien Stefan Daniel, un paratriathlète qui n'en demeure pas moins dominant. L'an dernier, il avait entre autres couru le 5 km en 15:49 au championnat canadien.

Cet excellent résultat du Trifluvien pourrait désormais lui ouvrir la porte des Mondiaux. Sa médaille de bronze lui permettra de participer au Championnat panaméricain junior, à Des Moines en Iowa. Des Moines constituera l'étape finale de sélection en vue des Championnats du monde. «Juste de mériter son billet pour l'Iowa, c'est un gros bonus», fait valoir Dufresne.

D'autres représentants de Trimégo étaient en Floride ce week-end. Xavier Houle a pris le 20e échelon chez les juniors, tandis que Félix Plourde-Couture a terminé 28e. Chez les dames, Marika Plourde-Couture a conclu la course en 15e place. Du côté des seniors, Nicolas Gilbert, grâce à un excellent chrono de 55:28, a fini 24e.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer