Michaël Bournival préoccupe Marc Bergevin

Marc Bergevin... (La Presse)

Agrandir

Marc Bergevin

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) De la grande visite sur la galerie de presse en ce mercredi soir, le directeur-gérant du Canadien, Marc Bergevin, s'est glissé parmi les hommes de hockey qui assistaient au duel.

Il est sûrement venu épier le défenseur Simon Bourque, choix de sixième ronde de la Sainte-Flanelle au dernier repêchage de la LNH. Bourque, capitaine de l'Océanic, connaît une bonne saison.

Bergevin était accompagné de Martin Lapointe, directeur du développement chez les joueurs. Impossible de rater le duo... en raison de leurs barbes proéminentes!

Le Nouvelliste a profité de la présence de Bergevin pour prendre des nouvelles de Michaël Bournival, qui semble toujours indisposé par des symptômes reliés à une commotion cérébrale. Bournival n'a pas endossé l'uniforme des IceCaps de St.John depuis le 29 janvier.

«Il est encore blessé. Ça nous préoccupe, évidemment. Le plus important, c'est sa santé», explique Bergervin, en ajoutant que tous ces séjours à l'infirmerie sont en train de l'éloigner de la LNH.

«À son âge, manquer presque un an et demi, c'est énorme dans son développement. Il va avoir besoin de temps», prévient-il. «C'est plate pour lui, c'est un bon kid. Un bon travaillant, un gars d'ici qu'on aime...»

Bergevin a aussi accepté de livrer sa perception de la progression de l'ex-Cataractes Morgan Ellis, qui a fait ses débuts dans la LNH la semaine dernière.

«Il a bien fait ça au cours des deux premiers matchs. Au troisième, il en a arraché. À ses premières années chez les pros, il a eu des hauts et des bas mais depuis un an, il a beaucoup progressé. Il lui reste encore de la vitesse à gagner. Les pieds, les mains, la lecture de jeu, tout», fait valoir le grand patron hockey des Glorieux.

Ellis a un parcours plus lent vers le circuit Bettman. Son gabarit, ses qualités de leaders et ses débuts modestes chez les pros rappellent un certain Josh Gorges, qui a finalement connu une très belle carrière dans la LNH. «Effectivement, c'est un bon modèle pour lui. C'est ça, sa chaise», conclut Bergevin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer