Aigles Can-Am: adios, les amigos

Le coeur de l'avant-champ présentera un tout nouveau... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le coeur de l'avant-champ présentera un tout nouveau visage cet été chez les Aigles alors puisque Jose Cuevas et Pedro Lopez ne seront pas de retour avec l'équipe.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Aigles de Trois-Rivières présenteront un tout nouveau visage au coeur de leur avant-champ cet été puisque les deux amigos Jose Cuevas et Pedro Lopez ne seront pas de retour avec les champions en titre de la Ligue Can-Am.

Après Lopez, dont le départ a été annoncé le mois dernier après avoir accepté une offre d'une formation mexicaine, voilà que son pote Cuevas a été échangé mardi aux Bluefish de Bridgeport dans la Ligue de l'Atlantique.

Le directeur général René Martin souligne que Cuevas désirait une transaction qui lui permettrait d'obtenir une meilleure visibilité, dans l'espoir d'attirer les regards des recruteurs professionnels. «Jose voulait jouer dans la Ligue de l'Atlantique l'an passé, mais il était finalement resté chez nous avec l'arrivée de son ami Lopez. Comme ce dernier est parti, on a décidé d'accommoder Jose, même si on l'aimait bien.»

Évidemment, ces deux pertes seront lourdes à remplacer chez les Aigles qui travaillent activement sur leur recrutement. La saison dernière, les Oiseaux avaient réussi à surprendre la planète Can-Am en s'offrant le championnat des séries éliminatoires, en grande partie grâce à leur excellence en défensive. Le tandem Lopez-Cuevas n'était pas étranger à ces succès.

S'il concède que la perte de Lopez sera très difficile à combler, le directeur général des Aigles paraît très confiant de pouvoir rapidement faire oublier le deuxième-but dominicain.

«On travaille sur plusieurs dossiers et on devrait être en mesure d'annoncer l'arrivée de nouveaux joueurs très bientôt. Mais je suis convaincu qu'on ne sera pas moins fort à la position de deuxième-but!»

Cuevas était débarqué dans la cité de Laviolette en juin 2014 en provenance des Jackals du New Jersey. En 156 matchs, il aura rendu de fiers services à la formation trifluvienne en maintenant une moyenne de ,273 tout en claquant 16 circuits et accumulant 93 points produits.

Si le départ de Lopez a forcé l'organisation à revoir quelque peu son organigramme, René Martin assure que les Aigles sont néanmoins «en plein contrôle de la situation.»

«Ce n'est pas nécessairement comme ça qu'on voyait les choses cet automne. Mais on a maintenant beaucoup de possibilités sous la main. Il s'agit de bien gérer l'équipe, selon les statuts des joueurs», indique-t-il.

Valiquette à l'essai dans l'affilié

Par ailleurs, le DG a également profité de son entretien avec Le Nouvelliste pour indiquer que le vétéran lanceur Luis Munoz participera au camp d'entraînement des Aigles. Quant à Philippe-Alexandre Valiquette, son statut demeure incertain puisqu'il aura droit à un essai avec une organisation du baseball majeur au cours des prochaines semaines.

L'an dernier, l'ancien espoir des Reds de Cincinnati a maintenu une moyenne de points mérités de 5,16 en 22 manches de travail en plus de passer 21 frappeurs dans la mitaine et réussir cinq sauvetages. Sa saison avait cependant été ralentie par une blessure à l'avant-bras qui l'avait tenu à l'écart du jeu pendant un mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer