• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Championnat provincial de curling: un succès au club de Grand-Mère 

Championnat provincial de curling: un succès au club de Grand-Mère

Avec des matchs serrés à la tonne et des curlers ravis de leur accueil, le... (Olivier Croteau)

Agrandir

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Avec des matchs serrés à la tonne et des curlers ravis de leur accueil, le comité organisateur du Championnat provincial de curling des maîtres affichait un large sourire de satisfaction, dimanche après-midi, pendant le match ultime.

Au final, l'équipe de Jacques Taillon (Lac St-Jean) a été sacrée championne 5-2 devant celle de Michel Beauchamp (Laval-sur-le-Lac).

Pour la présidente du tournoi, Manon Bastien, la finale a mis le point d'exclamation à une semaine sans anicroche.

«Les gens en ont eu pour leur plaisir. On a eu droit à une belle compétition, avec plusieurs matchs très serrés toute la semaine.»

Le vice-président du club de Grand-Mère et membre du conseil d'administration de Curling Québec, Serge Bourassa, soulignait les commentaires élogieux reçus par les joueurs. «Toutes les équipes ont donné des félicitations pour l'accueil. Elles étaient ravies de leur semaine ici.»

Du côté des formations locales, l'équipe du skip Yves St-Louis (club de Grand-Mère) a vu son parcours être freiné dans le match de bris d'égalité donnant accès aux quarts de finale. Devant le quatuor dirigé par Jacques Taillon, les Shawiniganais ont baissé pavillon 9-1.

«On a connu notre seul mauvais match de la semaine à ce moment. Mais il faut aussi donner crédit à l'adversaire qui a joué toute une partie, en réussissant presque chaque coup», a mentionné Serge Bourassa.

Pour sa part, la formation d'Alain Bourassa (Trois-Rivières) n'a pas réussi à se qualifier pour la ronde éliminatoire après avoir compilé un dossier de trois victoires et trois défaites.

Avant de se lancer dans une nouvelle aventure, le comité organisateur du tournoi va s'offrir un peu de répit. Cependant, le désir d'accueillir une autre compétition provinciale, ou même d'envergure nationale, est bien présent.

«Nous avons le goût de présenter un tournoi encore plus important. On va avancer avec le courant», a proposé la présidente du Championnat provincial des maîtres.

«On a accueilli quatre événements provinciaux en trois ans. C'est certain qu'on veut en faire d'autres. On va se réunir en conseil d'administration pour voir ce qu'on peut faire. Mais rien n'est impossible», a conclu le vice-président du club grand-mérois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer