Le Blizzard se réveille et bat l'Assurancia

Grâce à sa victoire vendredi soir, le Blizzard... (François Gervais)

Agrandir

Grâce à sa victoire vendredi soir, le Blizzard peut encore espérer ravir le troisième rang du classement général à l'Assurancia de Thetford Mines.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'ambiance était lourde dans le vestiaire du Blizzard après 40 minutes face à l'Assurancia de Thetford Mines, vendredi au Colisée. Les Trifluviens venaient de jouer une affreuse période et se dirigeaient vers une défaite. Le ton a monté entre les joueurs. Vingt minutes plus tard, les hommes d'Alain Côté signaient un gain de 5-3, en plus de voir Thomas Beauregard remporter le championnat des buteurs et des marqueurs de la LNAH.

Après avoir pris une avance de 2-0 dans la rencontre, les Trifluviens ont été complètement endormis au deuxième vingt, laissant la troupe de Bobby Baril revenir de l'arrière et même prendre une avance de 3-2. La possibilité de terminer au troisième rang du classement semblait glisser entre les doigts des Trifluviens.

«Nous n'avions plus d'émotion, plus rien. Pour les gars dans la chambre, c'est le genre de performance dont, tout sport confondu, tu n'es pas fier. Tu as beau parler, mais c'est sur la glace que ça se passe. Le capitaine s'est levé, il a fait un gros discours et il a répondu», a indiqué le pilote.

En effet, dès le retour sur la glace, le capitaine Jonathan Bellemare a marqué dès la 121e seconde, sur une aide de Beauregard. Ce même Beauregard est revenu à la charge à peine une minute plus tard pour soudainement donner l'avance au Blizzard. Jean-Philippe Caron a assuré la victoire des locaux à la mi-période.

«Le ton a levé dans la chambre et c'est ce que ça prenait pour réveiller le club. Nous sommes sortis forts en troisième. C'était une question de fierté. Nous avons eu de la misère à la maison, on ne faisait pas exprès, mais il n'y a rien qui marchait. Il fallait changer quelque chose. Avec la dernière fin de semaine que nous avions eue (deux défaites contre Jonquière), nous voulions rentrer en séries avec confiance en gagnant», a souligné Beauregard.

Le gardien de l'Assurancia Jean-Philippe Levasseur aurait bien aimé revoir les trois derniers buts marqués contre lui. Il a connu une soirée difficile devant la cage, à l'image de plusieurs de ses coéquipiers qui semblaient déjà penser aux séries éliminatoires.

«Il y en a qui pensaient que c'était fini. Nous nous sommes fait marquer par trois tirs de l'extérieur. On ne travaillait plus en troisième période. Mais pour nous, ce n'était pas si important de finir en troisième ou quatrième place. On aurait dû frapper Trois-Rivières plus fort, d'habitude, ils s'évanouissent quand on le fait», analysait Baril à propos de la déconfiture de son équipe.

Thomas Beauregard double champion

Alors que le Blizzard tirait de l'arrière 3-2, Alain Côté est allé rendre visite à son as marqueur durant le deuxième entracte. Son plus proche poursuivant au tableau des meneurs, Marco Charpentier, avait déjà accumulé trois points vendredi soir et son équipe, les Éperviers de Sorel-Tracy, massacrait les River Kings de Cornwall 6-0 après 40 minutes. Les paroles ont fait leur effet.

«Alain me l'a dit et ç'a réveillé notre ligne, parce qu'on ne faisait rien après deux périodes. On a répondu et notre capitaine nous a ouvert la voie», a expliqué Beauregard.

Avec un match à faire à la saison, le numéro 28 détient une avance de deux buts et quatre points sur Charpentier, dont la formation a disputé ses 40 rencontres. Les titres sont donc assurés. Après avoir amorcé la saison plutôt lentement avec 12 points en 10 matchs, Beauregard a explosé avec 55 points en 29 parties.

«Quand tu commences l'année avec une léthargie, tu te poses des questions. C'est sûr que tous les joueurs passent par là, mais je me demandais si je pouvais encore être un joueur dominant. Les attentes étaient hautes et si je ne les atteignais pas, c'était dur sur le moral.»

Bellemare et ses coéquipiers pourraient ravir le troisième rang à l'Assurancia avec une victoire dimanche à Laval face aux Prédateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer