• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Championnat provincial de basketball féminin: sans stress ni complexe 

Championnat provincial de basketball féminin: sans stress ni complexe

Petit à petit, la recrue Charlie Guillemette devient... (François Gervais)

Agrandir

Petit à petit, la recrue Charlie Guillemette devient un atout de luxe sur l'échiquier des Diablos de Trois-Rivières.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il n'y a pas de doute. Le programme de basketball féminin de division 1 des Diablos de Trois-Rivières retrouve ses lettres de noblesses. Sept ans après leur dernière intrusion dans le carré d'as, les Trifluviennes ne perçoivent pas leur présence au Championnat provincial collégial ce week-end comme la chance d'une vie, mais plutôt comme la base de plusieurs années de succès à venir pour les Rouges.

Cette année, la bande à Faisal Docter a assurément gagné le respect des programmes d'élite du réseau québécois en frayant avec le sommet tout au long de la saison. Fortes du meilleur dossier de leur histoire (15-3), bonifié d'une victoire émotive en quart de finale, les Diablos se pointent donc à Gatineau sans complexe alors qu'elles croiseront le fer avec leurs grandes rivales des Dynamiques de Sainte-Foy, samedi midi en demi-finale.

Les deux formations ont divisé les honneurs de leur série cette saison, l'équipe locale s'imposant à chaque fois. Pour les Diablos, c'est avec l'esprit léger qu'elles disputeront ce duel présenté en terrain neutre. Une victoire leur ouvrirait les portes du Championnat canadien, à Windsor dans deux semaines.

«C'est excitant, plus que stressant. On a eu du succès toute la saison en s'amusant et c'est de la même façon qu'on doit aborder ce match. Notre stress, il s'est envolé après notre victoire en quart de finale contre Nouvelles-Frontières», note la finissante Koralie Melançon.

Lors du dernier match entre les deux équipes, les Diablos avaient enfoncé 75 points dans le panier adverse, face à la meilleure défensive du RSEQ. Ce ne fut toutefois pas suffisant, car les Dynamiques avaient répliqué avec une surprenante production de 85 points.

«Nous sommes difficiles à arrêter offensivement. Mais la dernière fois, on leur a donné beaucoup trop de points. On doit mieux travailler défensivement pour espérer gagner», souligne la numéro 10.

«On a la meilleure équipe de la ligue pour lancer le ballon. Nous sommes capables de les battre», renchérit l'entraîneur.

Pendant que les Diablos seront du Championnat provincial pour une première fois depuis 2009 - elles avaient alors mérité le bronze, la seule médaille de leur histoire en division 1 - les Dynamiques sont des habituées de ce rendez-vous. Ce week-end, elles seront du carré d'as pour une 10e année d'affilée, mais toujours à la recherche d'un premier sacre provincial au cours de cette séquence. «Le Championnat provincial, ça concrétise tous les efforts qu'on a mis depuis le mois d'avril dernier. Si on réussit à aller chercher une victoire, les équipes vont devoir porter attention aux Diablos pour les prochaines années», estime Melançon.

«On ne sait pas quand on va retourner au Championnat provincial, alors il faut profiter de chaque moment. Mais je ne crois pas que ça sera notre dernière participation. Le noyau est bon pour les prochaines saisons. Le Cégep s'est engagé envers le programme de basketball et ça nous a permis de l'amener à un autre niveau», explique Faisal Docter.

Une contribution inattendue

Petit à petit, les Diablos ont vu certaines joueuses de première année sortir de leur coquille au fil du calendrier régulier. Du lot, Charlie Guillemette s'avère assurément la plus grande révélation. Coincée derrière les monteuses de balle Koralie Melançon et Carrie-Ann Auger sur l'échiquier de l'entraîneur, la Drummondvilloise a néanmoins réussi à gagner sa confiance en offrant du jeu défensif inspiré.

«Dès le début de l'année, je savais qu'elle était capable d'être une joueuse-étoile dans cette ligue. Elle n'a pas encore réalisé son calibre de jeu. Je dois la convaincre qu'elle est bonne. C'est pour ça que je suis toujours sur son dos!», sourit l'entraîneur des Diablos.

Samedi, c'est d'ailleurs Guillemette qui devrait être en charge de contrer, en partie, la plus redoutable arme offensive du camp adverse, Laurie Marchand. Cette dernière s'était payé un festin de 37 points - la meilleure performance individuelle de la saison dans la ligue - dans la victoire des Dynamiques sur les Diablos, en février. «Je prends ça comme un bon défi, car c'est une très bonne joueuse. Je suis contente d'avoir ce genre de mission. C'est motivant», mentionne la recrue.

Avec une victoire, les Diablos disputeront le match de la médaille d'or, dimanche à 14 h 15. Sinon, elles batailleront pour le bronze dimanche dès 10 h. L'autre demi-finale mettra aux prises les Nomades de Montmorency et les Blues de Dawson.

Des honneurs provinciaux

Le Réseau du sport étudiant du Québec a remis ses honneurs individuels vendredi et les Diablos ont récolté leur part de succès. Faisal Docter a été nommé entraîneur de l'année grâce à la fiche de 15 victoires et 3 défaites, la meilleure de l'histoire de l'équipe. Les Rouges ont terminé troisièmes au Québec et neuvièmes au pays.

Docter n'a pas été le seul à voir sa contribution être reconnue par le RSEQ puisque Carrie-Ann Auger a été nommée sur la première équipe d'étoiles de la division 1. La meneuse a réussi 306 points en 18 matchs cette saison, une moyenne de 17 par rencontre, bon pour le quatrième rang au Québec. Les Diablos ont aussi conservé la deuxième meilleure moyenne offensive du circuit collégial.

Sa coéquipière Amélie Hachey apparaît quant à elle sur la deuxième équipe d'étoiles. Sa moyenne de 13,3 points par partie lui a permis de se hisser au 10e rang provincial, en plus de sa 14e place pour les rebonds.

Finalement, Juliette Harpin a obtenu un mérite académique de la part du RSEQ.

Avec la collaboration de Nicolas Ducharme

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer