Coupe Davis: la France en avant 2-0 contre le Canada

Le Canadien Vasek Pospisil s'est incliné en trois... (Photo Miguel Medina, AFP)

Agrandir

Le Canadien Vasek Pospisil s'est incliné en trois manches face au Français Gilles Simon dans le deuxième match de la journée.

Photo Miguel Medina, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Baie-Mahault, Guadeloupe

Gilles Simon a surmonté un mauvais début de match pour vaincre Vasek Pospisil en trois sets et offrir à la France une priorité de 2-0 face au Canada dans leur rencontre du premier tour du groupe mondial de la Coupe Davis.

«La journée est terminée et nous tirons de l'arrière 2-0, ce qui est un très grand fossé contre une équipe comme celle de la France, à l'étranger et sur la terre battue», a admis d'emblée le capitaine de l'équipe canadienne Martin Laurendeau.

Simon tirait de l'arrière 5-0 au premier set avant de se rallier pour vaincre Pospisil 7-5, 6-3, 6-3.

«Je ne crois pas qu'il a été le meilleur des deux aujourd'hui (vendredi), et je pense que j'ai bien joué, a déclaré Pospisil à propos de son match. (...) Les conditions étaient difficiles et je me sentais amoindri. Dans ce temps-là, il est plus difficile de rester alerte et de prendre des décisions rapidement. Je ne crois pas que j'aurais pu faire les choses différemment du point de vue tactique. Il était juste mieux préparé que moi pour ces conditions.»

Plus tôt, Gaël Monfils avait facilement défait Frank Dancevic 6-3, 6-1, 6-3 grâce à une solide performance au cours de laquelle il a commis seulement 17 fautes directes.

«Je n'étais pas si nerveux, mais je lui ai accordé un bris tôt dans le match et cela l'a détendu, a confié Dancevic. Il a simplement mieux joué que moi aujourd'hui. Mon plan de match était d'être très agressif, car il aime les longs échanges et je savais que je ne pouvais pas le battre en entrant dans son jeu. Je devais donc y aller pour mes coups et prendre des risques, mais ce n'était vraiment pas facile. Il me retournait les coups qui, normalement, sont gagnants. Il se rendait à chaque balle. Il était simplement le meilleur sur le terrain.»

Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga seront opposés à Philip Bester et Pospisil, samedi, en double.

«Nous croyons en nos chances de gagner le double demain (samedi) et il arrive souvent que le dernier point soit le plus difficile à aller chercher, a dit Laurendeau. Vasek est notre leader. Il adore jouer au tennis et être sur le court. C'est un guerrier et je sais qu'il essaiera d'être prêt pour retourner au combat demain.»

Dans des conditions chaudes et humides, Monfils a eu besoin de seulement 85 minutes pour venir à bout de Dancevic, 245e joueur mondial, sur le court en terre battue aménagé dans le vélodrome de 8000 sièges Amédée Detraux, le plus grand stade de Guadeloupe.

Monfils, dont le père est originaire de Guadeloupe, s'était d'abord montré hésitant à disputer cette rencontre en Guadadeloupe en raison de la longueur du voyage. Il a confié après son match que jouer en Guadeloupe était «un rêve».

«C'est jusqu'ici le plus grand moment de ma carrière», a révélé Monfils.

La France dispute un match de Coupe Davis dans les îles des Caraïbes pour la première fois. C'est le capitaine Yannick Noah qui a convaincu les responsables de la Fédération française de disputer cette confrontation à l'extérieur de l'Hexagone.

Monfils a scellé l'issue du match avec un revers sur la ligne, puis il a pointé les gradins du doigt et il s'est frappé la poitrine avec le poing.

Noah, qui a remplacé Arnaud Clément à la suite d'une saison décevante en 2015, agit comme capitaine de l'équipe pour la troisième fois après avoir guidé la France aux conquête de la Coupe Davis en 1991 et 1996. Il a également mené la France à sa première victoire à la Fed Cup en 1997.

Le Canada est privé de sa principale tête d'affiche Milos Raonic, blessé, et du spécialiste de double Daniel Nestor.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer