Les Ducks ont eu le dernier mot

Michael McCarron n'a pas ménagé ses efforts contre... (AP, Jae C. Hong)

Agrandir

Michael McCarron n'a pas ménagé ses efforts contre les Ducks. En plus de jouer au centre d'Alex Galchenyuk et de Lars Eller, il a solidement frappé Hampus Lindholm en première période et a jeté les gants contre Kevin Bieksa en deuxième période.

AP, Jae C. Hong

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Anaheim

Le Canadien a joué avec beaucoup plus d'autorité et de passion que ce qu'il avait affiché lundi soir face aux Sharks de San Jose, mais le résultat final a été le même: une autre défaite.

Jakob Silfverberg a réussi l'unique filet de la session de tirs de barrage aux dépens de Mike Condon, procurant aux Ducks d'Anaheim un gain de 3-2 mercredi soir au Honda Center.

Deuxième joueur dépêché par l'entraîneur-chef Bruce Boudreau, Silfverberg a battu Condon d'un tir parfait dans la partie supérieure gauche du filet. À l'autre bout de la patinoire, John Gibson a stoppé Paul Byron, Alex Galchenyuk et Max Pacioretty.

Les Ducks ont ainsi signé une neuvième victoire consécutive et une 23e à leurs 29 derniers matchs. Surtout, elle est venue gâcher une solide performance de Galchenyuk, qui avait réussi les deux buts des siens, ses 18e et 19e de la saison. Jamie McGinn et Corey Perry ont marqué en temps réglementaire pour les Ducks, qui ont dominé 35-27 au chapitre des tirs au but.

Ce revers, un deuxième en autant de matchs en Californie, laisse le Canadien au 13e rang du classement général de l'Association Est avec 66 points en 64 matchs. Leur retard sur les Penguins de Pittsburgh, détenteurs du huitième échelon, est de six points. Mais les Penguins ont joué deux matchs de moins.

Le Canadien complète son périple californien en rendant visite aux Kings de Los Angeles jeudi soir.

Le Canadien partout

Malgré l'impressionnante fiche de 22-4-2 des Ducks depuis le retour du congé de Noël, le Canadien n'a paru nullement intimidé au premier vingt. Après un départ un peu lent, causé en partie par la punition à Stefan Matteau à 2:26, le Tricolore a largement dominé la période non seulement pour le nombre de tirs au but (12 contre 7), mais aussi au chapitre de l'occupation du territoire.

Cette supériorité territoriale s'est amplifiée à partir de la punition mineure à Kevin Bieksa, lors de laquelle le Canadien a eu de belles chances d'ouvrir la marque. Gibson s'est notamment imposé devant Pacioretty. Il a aussi eu l'aide de son défenseur Josh Manson, qui a balayé la rondelle alors qu'elle semblait destinée à franchir la ligne rouge, après que Brendan Gallagher eut fait dévier un tir de P.K. Subban.

Les efforts investis par le Tricolore en fin de première ont rapporté à 4:25 de la période médiane. Comme c'est devenu une spécialité, Galchenyuk a marqué du cercle droit de mise en jeu grâce à un tir sur réception, à la suite d'une passe savante d'Andrei Markov effectuée de la pointe gauche.

Ce but a provoqué une hausse de l'intensité et les joueurs des Ducks ont commencé à distribuer les mises en échec à gauche et à droite. L'une d'elles, celle d'Andrew Cogliano à l'endroit de Greg Pateryn alors que les deux clubs évoluaient à quatre contre quatre, a mené à deux punitions... au Canadien. Pacioretty a été pris en défaut pour rudesse, puis Michel Therrien s'est vu imposer une punition mineure pour conduite antisportive.

Le Canadien est parvenu à écouler les pénalités, beaucoup grâce au travail de Condon, mais ce denier a finalement cédé à 14:28. Acquis des Sabres de Buffalo à la date limite des transactions lundi, McGinn a inscrit son 15e de la saison, alors qu'il avait été abandonné à l'embouchure du filet.

Encore Galchenyuk

Limité à seulement cinq tirs en deuxième, contre 18 pour les Ducks, le Canadien a repris les devants dès la première minute de jeu. Galchenyuk a complété son quatrième doublé de la saison, et son troisième en moins d'un mois, grâce à un superbe tir des poignets que Gibson n'a pu parer. Trois des quatre matchs de deux buts de Galchenyuk ont été réalisés à l'étranger.

Mais une punition à Morgan Ellis a permis aux Ducks d'égaler le score à 10:51. Perry a enfilé son 27e de la saison à la suite d'une belle passe de David Perron.

Galchenyuk est venu près d'ajouter une passe en prolongation, lors d'une poussée à deux contre un avec Lars Eller. Le tir du Danois a toutefois frappé l'extérieur du filet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer