Coupe du monde: Price choisi, Subban ignoré

Après avoir brillé aux Jeux de Sotchi, Carey... (Archives, La Presse)

Agrandir

Après avoir brillé aux Jeux de Sotchi, Carey Price a été inséré sans surprise dans l'alignement du Canada en vue de la Coupe du monde.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Jonas Siegel

Un survol des 16 joueurs de la formation initiale du Canada en vue de la Coupe du monde de hockey.

Gardiens

Carey Price: En présumant qu'il sera rétabli, il devrait être le numéro un en vertu de sa feuille de route. Ces dernières annés, il a été dominant lorsqu'en bonne forme. Lors des Jeux de Sotchi, il n'a permis que trois buts en six matches, aidant les siens à tout rafler.

Braden Holtby: possiblement le meilleur gardien canadien cette saison (en l'absence de Price), mais certains argumenteraient en faveur de Corey Crawford ou Roberto Luongo. Holtby reste une force stabilisante pour les Capitals, qui affichent le meilleur dossier de la LNH.

Corey Crawford: deux fois vainqueur de la coupe Stanley avec les Hawks, Crawford est au coeur de la course pour le Vézina. Il connaît peut-être la meilleure campagne de sa carrière.

Attaquants

Sidney Crosby: capitaine de la dernière brigade qui a remporté l'or, il avait assurément sa place dans l'équipe annoncée mercredi. Il a repris le rythme qu'on lui connaît après un lent début de saison.

Jonathan Toews: Toews semble être synonyme de grands succès, que ce soit aux Olympiques ou avec Chicago. Il peut réussir un but clé, stopper un rival dangereux ou gagner une mise au jeu cruciale.

Jamie Benn: Benn a été le seul buteur canadien en demi-finale à Sotchi, et il joue encore mieux depuis ce temps. Récipiendaire du Art Ross pour 2014-15, il n'est devancé que par Patrick Kane dans cette course, cette saison. Il pourrait faire du dommage aux côté de son coéquipier des Stars, Tyler Seguin.

Tyler Seguin: il commençait à briller avec Dallas quand on a nommé qui jouerait pour le Canada aux Jeux de 2014. Lui et Benn font des étincelles depuis plus de deux saisons.

John Tavares: Tavares a subi une dure blessure au genou en quarts de finale à Sotchi, ratant le reste du parcours victorieux. Le capitaine des Islanders n'a que 25 ans. On pourrait décider de le jumeler à Crosby.

Steven Stamkos: Stamkos n'était pas en condition de représenter son pays en Russie, mais il fait flèche de tout bois avec Tampa Bay, ces temps-ci. Il est une menace aussi bien à forces égales qu'en avantage numérique.

Ryan Getzlaf: l'athlète de 30 ans des Ducks a récolté 20 points en février, obtenant la première étoile de la ligue pour le mois dernier.

Jeff Carter: comme plusieurs autres membres des Kings, il semble s'associer à des clubs gagnants, incluant celui à Sotchi, où il a fourni cinq points dont trois buts en six matches. Son gabarit et son talent l'ont fait briller en séries dans la LNH.

Patrice Bergeron: le vétéran des Bruins peut marquer, écouler des punitions, remporter une grosse mise au jeu et aussi jouer à l'aile, si nécessaire. Il semble en voie de connaître sa meilleure saison offensive en près de 10 ans.

Défense

Drew Doughty: une révélation à ses premiers jeux à Vancouver, il a réédité avec quatre buts à Sotchi. On s'attendra à beaucoup de lui à la Coupe du monde.

Duncan Keith: aux côtés de Shea Weber, Keith faisait partie du duo en qui Mike Babcock avait le plus confiance à Sotchi. Il compte à son palmarès trois coupes Stanley et deux médailles d'or olympique.

Shea Weber: il a été celui qui a eu le plus de temps de glace à Sotchi. Babcock va se fier au joueur de 30 ans, qui devrait se joindre à Keith sur la première unité.

Marc-Édouard Vlasic: Vlasic prend de la place et s'affiche fort efficace pour les Sharks. Il appuyait Doughty à Sotchi, jouant avec intelligence et précision.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer