• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Championnat des maîtres de curling: bon départ pour l'équipe hôtesse 

Championnat des maîtres de curling: bon départ pour l'équipe hôtesse

La formation du skip Yves St-Louis a entamé... (Daniel Sills)

Agrandir

La formation du skip Yves St-Louis a entamé le Championnat québécois des maîtres en force, au club de curling de Grand-Mère.

Daniel Sills

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Après deux journées de compétition au club de curling de Grand-Mère, l'équipe hôtesse de l'événement, celle d'Yves St-Louis, semble en bonne position pour se frayer un chemin jusqu'à la ronde éliminatoire du Championnat québécois des maîtres.

Les Shawiniganais ont remporté deux de leurs trois premiers affrontements, contre les formations de l'Outaouais et du Saguenay-Lac St-Jean, si bien qu'une fin de tournoi où ils montreraient une fiche de ,500 pourrait être suffisante pour leur permettre de sortir de leur groupe de sept équipes.

«On est loin encore, mais on est satisfait. Les gars jouent bien et si ça continue de même, on a des chances de gagner. Je crois qu'avec une fiche de 4-2, on devrait passer. À 5-1, on ne se posera pas de questions», mentionne le capitaine de l'équipe complétée par Serge Sirois, Serge Bourassa et Serge Trotéchaud. Oui, les trois Serge!

St-Louis se montre toutefois prudent, préférant ne pas faire preuve d'excès de confiance.

«Ce n'est jamais terminé, parce qu'il n'y a aucune équipe plus forte que les autres. On ne peut en cibler une et dire qu'elle est plus faible. Tout dépendra de la semaine que nous connaîtrons. Il y a une grande parité.»

Les Shawiniganais ne sont pas les seuls de la région à participer à cette compétition réservée aux plus de 60 ans, puisque l'équipe d'Alain Bourassa est elle aussi en action. Après avoir amorcé le tournoi avec deux défaites, les Trifluviens ont rebondi pour gagner leurs deux derniers matchs.

La ronde qualificative, où les 14 clubs sont divisés en deux groupes, se poursuivra jusqu'à jeudi, alors que les quarts de finale s'amorceront vendredi. Le gagnant ira défendre les couleurs du Québec au Championnat canadien.

Un tournoi de grande envergure en vue?

Depuis sa reconstruction, le Club de curling de Grand-Mère a accueilli quatre compétitions importantes avec celle de cette semaine. Les matchs se déroulent uniquement sur les trois surfaces de jeu du club et l'aréna voisin n'a pas été nécessaire.

La présidente du championnat, Manon Bastien, croit qu'il serait possible pour Shawinigan d'être l'hôte d'une compétition plus importante, tel qu'un Championnat canadien ou encore accueillir autant les femmes que les hommes dans un Championnat senior, par exemple.

«C'est sûr qu'on viserait à aller chercher un plus grand championnat. On prend de l'expérience présentement. On est équipé pour le faire, surtout avec l'aréna à côté. On peut installer quatre glaces de plus avec l'aréna.»

Pour l'instant, aucune approche n'a été tentée auprès des dirigeants des fédérations canadienne et québécoise. Il reste à voir si, avec sa population, Shawinigan est assez importante pour attirer suffisamment de spectateurs pour permettre la tenue d'un tel événement.

«Peut-être que d'autres pourraient dire autrement, mais je ne pense pas que c'est trop petit. Nous avons d'autres arénas si c'est nécessaire», conclut la présidente.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer