Bon départ pour Harvey au Tour de ski du Canada

Alex Harvey... (Le Droit)

Agrandir

Alex Harvey

Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Alex Harvey a commencé du bon pied le Tour de ski du Canada en terminant à la 11e position le sprint au pas de patin de Gatineau, mardi.

Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a connu son meilleur résultat de la saison dans cette discipline.

Harvey a perdu l'équilibre lors du dernier virage en demi-finale et s'est classé dernier de sa vague.

«J'étais bien positionné pour le dernier droit, mais j'ai glissé et j'ai mis la main à terre, ce qui m'a fait perdre ma vitesse, a raconté Harvey. Ça fait partie de la 'game'.»

Le Russe Sergey Ustiugov s'est imposé en finale, devant le Français Richard Jouve et l'Américain Simeon Hamilton, qui ont été séparés par un centième de seconde au photo-finish.

Chez les femmes, la Norvégienne Maiken Caspersen Falla a devancé la Suédoise Stina Nilsson et l'Américaine Jessica Diggins.

«Les conditions sur la piste sont différentes de celles que nous avons habituellement en Norvège et en Europe, a déclaré Falla. C'est une expérience différente, mais c'est agréable de pouvoir découvrir de nouvelles régions.»

Harvey a atteint son objectif en participant aux demi-finales, ce qui va lui permettre d'obtenir un bonus intéressant à son chrono global du tour.

«Quand ça va bien en sprint, le reste enchaîne, a dit le fondeur âgé de 27 ans. C'est un peu mon talon d'Achille.»

Harvey a dû travailler fort pour obtenir sa place en demi-finales et a dû attendre de longues minutes avant de savoir qu'il accédait à cette ronde. Il avait pris le quatrième rang de son quart de finale et son chrono lui a finalement permis d'obtenir une des deux places supplémentaires pour les demi-finales.

«On peut choisir notre ronde et j'ai choisi une ronde difficile pour les quarts avec Ustiugov, (Finn Haagen) Krogh et (Ola Vigen) Hattestad en me disant que le rythme serait élevé et que j'aurais des chances d'être un des 'lucky loser'», a expliqué Harvey au sujet de sa stratégie qui aura été payante.

Knute Johnsgaard, de Whitehorse, au Yukon, a pris le 30e rang.

Simon Lapointe, de Gatineau, a terminé au 71e échelon, tandis que Patrick Stewart-Jones, de Chelsea, a pris le 84e rang.

Maya MacIsaac-Jones, de Canmore, a été la seule Canadienne à se qualifier pour les éliminatoires. Âgée de 20 ans, elle a terminé l'épreuve au 29e rang.

«C'est vraiment super de voir une Canadienne dans les points et j'espère inspirer les autres filles sur le circuit. Ça démontre que nous pouvons être parmi les meilleures, a raconté MacIsaac-Jones.

«Je voulais juste suivre le rythme et je ne pense pas avoir skié aussi vite de toute ma vie.»

Du côté des Québécoises, Olivia Bouffard-Nesbitt a pris le 49e rang, Cendrine Brown, le 55e rang, Sophie Carrier-Laforte, le 64e rang, Marie Corriveau, le 67e rang, et Katherine Stewart-Jones, le 68e rang.

Le Tour de ski se poursuivra mercredi à Montréal avec la présentation d'une course en départ de masse au pas classique de 13 kilomètres pour les femmes et de 20 kilomètres pour les hommes. Un autre sprint et une poursuite seront présentés à Québec, vendredi et samedi, et le tour prendra fin avec quatre épreuves à Canmore, en Alberta, du 8 au 12 mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer