Le week-end de l'année

Francis Breault est venu au secours des Marquis... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Francis Breault est venu au secours des Marquis de Jonquière après le départ de Claude Bouchard pour Shawinigan. Breault a dirigé les Éperviers de Sorel-Tracy pendant trois ans.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) C'est cliché, mais le Blizzard de Trois-Rivières disputera ses deux matchs les plus importants de la saison vendredi au Colisée et samedi sur la route. Et pour ajouter aux clichés, il s'agit de deux matchs de quatre points contre les Marquis de Jonquière.

Les Trifluviens accusent un retard de trois points sur le deuxième rang au classement, détenu par les Marquis. À l'inverse, ils sont à égalité avec l'Assurancia de Thetford Mines au troisième rang, bien que la troupe de Bobby Baril ait disputé un match de plus que le Blizzard. Les rencontres du week-end pourraient décider de l'identité de l'adversaire en séries.

«Si on veut finir plus haut au classement, ça se passe cette fin de semaine. On ne veut pas mettre tous nos oeufs dans le même panier, mais c'est un bon test en vue des séries», avoue Alain Côté.

La tâche s'annonce difficile. Les Jonquiérois ont le numéro du Blizzard cette année, avec une fiche de quatre victoires en autant de matchs. L'ancien du Caron et Guay P.J. Corsi, l'ex-Canadien Benoît Gratton et Hugo Carpentier mènent la charge en offensive, alors que Loïc Lacasse rivalise avec Marco Cousineau en termes d'efficacité devant les buts.

«Nous ne les avons pas battus de l'année. Ils sont bons défensivement. Ils ne font pas beaucoup d'erreurs et ils ont un bon gardien», analyse Côté.

Mais les choses ont bien changé en l'espace de quelques semaines pour la formation du Saguenay depuis que Martin Mondou a jeté son dévolu sur Claude Bouchard afin de diriger ses Cataractes. Bouchard avait permis aux Marquis de se tenir au premier échelon de la LNAH durant presque toute la saison.

Mais depuis, les Marquis ont perdu leurs trois derniers matchs. Un était dirigé par Bouchard, alors que les deux autres l'ont été par Francis Breault, le nouveau pilote de l'équipe. Le vieux routier du circuit Godin, qui a dirigé à Saint-Hyacinthe et Sorel-Tracy jusqu'à l'an dernier, avoue que jamais il ne s'attendait à recevoir un appel si tard dans la saison.

«À cette date, on ne change plus d'entraîneur. Mais Claude a obtenu une opportunité qu'il attendait depuis longtemps. Je ne m'y attendais vraiment pas, j'avais fait un X sur la saison quand j'ai reçu l'appel.»

Pour une rare fois dans sa carrière, l'ancien des Kings de Los Angeles se retrouvera avec un tout nouveau noyau de joueur à sa main, avec peu de visages qu'il a connus avec les deux formations de la Montérégie.

«Il y a beaucoup d'ouvrage à faire. Jonquière a une bonne équipe. J'ai dirigé une fin de semaine et ça m'a permis de faire des liens avec les gars et de connaître le système qui est en place. Ce n'est pas une situation évidente.»

Une tâche ardue, particulièrement en sachant qu'il ne reste que quatre matchs à faire à la saison régulière.

C'est dans cet esprit que Breault, qui a aussi dirigé les Voltigeurs de Drummondville, se présentera dans la cité de Laviolette avec sa nouvelle troupe.

«Les Marquis ont trois défaites de suite. On va se concentrer sur ce que nous avons à faire (plutôt que sur le Blizzard) et c'est dans cette optique que nous allons jouer cette semaine. Un aller-retour, c'est un bon prélude pour les séries.»

Avec une équipe qui cherche de nouveaux repères de la sorte, le Blizzard affronte peut-être les Marquis au meilleur moment possible. Une chose est certaine, il devra faire mieux qu'il ne l'a fait à domicile cette saison.

«Quand on regarde les équipes de haut de classement, ils n'ont subi que deux ou trois défaites à la maison. Toutes leurs autres sont sur la route. Nous, nous sommes les meilleurs de la ligue sur la route, mais à la maison, nous jouons à peine pour 0,500. On va devoir sortir très fort», lance Côté, qui pourra compter sur le retour d'Alexandre Comtois, mais pas Mathieu Guertin et Francis Lessard, blessés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer