Les Patriotes sans Asselin?

Guillaume Asselin... (Benoît Villemure)

Agrandir

Guillaume Asselin

Benoît Villemure

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Patriotes de l'UQTR ont peut-être pris une avance de 1-0 face aux Voyageurs de Laurentienne mercredi, mais la victoire pourrait avoir laissé des traces. Ils pourraient être privés de Guillaume Asselin samedi après-midi.

Le meilleur marqueur au Canada a encaissé une solide mise en échec en première période du match de mercredi et il souffre actuellement d'une blessure au bas du corps. Son cas sera réévalué samedi midi, mais il pourrait s'agir d'une deuxième lourde perte après celle du défenseur Charles-David Beaudoin, qui servira son dernier match de suspension lors du deuxième duel de la série.

«Si c'était la finale de la Coupe Queen, il serait dans l'alignement. Il a pratiqué (vendredi) et il était inconfortable. Il est un cas incertain. Il faut battre Laurentienne une fois lors des deux prochains matchs. Asselin est le meilleur marqueur au pays et il est une grosse partie de notre équipe, mais nous avons de la profondeur. Si jamais il ne joue pas, j'ai confiance que nous avons ce qu'il faut pour fermer la série», souligne l'entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert.

Les Patriotes ne l'ont pas eu facile lors du premier match de la série, l'emportant 4-1 après un départ très difficile causé par un long voyage d'autobus vers Sudbury en plein coeur d'une tempête, ce qui a eu pour effet de fatiguer les joueurs.

Hubert espère que sa troupe sera en mesure d'y aller pour la jugulaire en connaissant un très fort début de match qui scierait les jambes des joueurs des Voyageurs.

Alors que le match de mercredi s'est déroulé sur une surface olympique, celui de samedi sera sur la petite glace du Colisée. Le pilote trifluvien s'attend tout de même à ce que l'adaptation soit plus facile pour les visiteurs.

«La preuve, c'est qu'ils ont été capables de faire de bonnes choses contre nous cette année (au Colisée). Nous les avons battus en deuxième prolongation. Ce n'est pas une équipe qui peut vivre sur son talent, mais elle patine et travaille fort. Si les Voyageurs jouaient sur une petite glace, je pense qu'ils auraient terminé plus haut au classement.»

La rencontre s'amorcera à 16 h. Si un troisième et ultime match est nécessaire, il aura lieu dimanche à la même heure.

Frédérick Roy suspendu

Le passage de Frédérick Roy avec les Stingers de Concordia ne se sera pas fait en douceur.

Le fils de Patrick a été suspendu pour huit matchs par le Sport universitaire de l'Ontatio après avoir dardé et jeté les gants contre un adversaire mercredi face aux Redmen de McGill.

Comme les Stingers ont subi l'élimination vendredi soir, Roy ratera ainsi le quart de la saison 2016-2017. Les paris sont ouverts à savoir si on le reverra un jour dans cette ligue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer