Basketball: les Diablos résistent à Dawson

Les 61 points accumulés vendredi s'avèrent la pire... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Les 61 points accumulés vendredi s'avèrent la pire récolte offensive de l'équipe depuis le 13 novembre 2015.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Diablos ont bien failli se brûler vendredi soir face aux Blues du Collège Dawson. Les protégées de Faisal Docter ont connu un pénible quatrième quart et ont dû s'accrocher pour remporter une victoire de 61-57 à domicile.

En avance 49-34 au début du quatrième quart, les Trifluviennes ont vu les visiteuses, menées par l'une des meilleures joueuses au Québec en Tamara Farquhar, se lancer dans une remontée qui a donné des sueurs froides à tout le monde au Pavillon des Sciences.

«C'est rare que je dis ça, mais ce soir, l'arbitrage était suspect. Ils ont donné un quatrième long temps d'arrêt à Dawson alors qu'ils n'ont droit qu'à trois. J'ai même été voir l'entraîneure de l'autre côté, qui l'a avoué. Nous en avons ri. Comme le dit mon adjoint, nous avons battu Dawson et les arbitres», soulignait le pilote trifluvien.

Docter n'avait que de bons mots pour sa défensive, particulièrement le travail de Charlie Guillemette qui devait se taper le dur boulot d'affronter Farquhar.

«Elle a fait tout un travail! J'ai dit aux filles que c'est elle qui a sauvé le match. Tamara est vraiment une athlète incroyable. Il y a aussi Amélie Hachey qui a fait un bon travail en défensive. C'est la première fois que je lui dis ça. Je l'ai déjà appelée la chaise! Mais (vendredi) soir, elle a bien fait.»

À l'inverse, le ballon n'entrait tout simplement pas dans le panier adverse pour les Diablos, qui n'ont réussi que 19 % de leurs paniers en deuxième demie. Les 61 points accumulés vendredi s'avèrent la pire récolte offensive de l'équipe depuis le 13 novembre 2015.

Un dernier match

Les Diablos concluront leur saison régulière ce dimanche en accueillant les Cougars de Champlain-Lennoxville. Même si elle a raté une bonne portion de la saison, blessée au genou, la finissante Carolanne Croteau sera de l'alignement partant, même si elle n'est pas prête à jouer. Une possible dernière présence pour celle dont le leadership est grandement soulignée par Docter.

«L'autre équipe est au courant. Elle sera partante et après la mise en jeu, elle va commettre une faute pour sortir sous les applaudissements. C'est la journée des finissants.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer