Une compétition relevée au Rallye La Tuque

Le Rallye La Tuque 2015 avait été couronnée... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Rallye La Tuque 2015 avait été couronnée de succès.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Les organisateurs du Rallye La Tuque travaillent d'arrache-pied pour que tout soit parfait pour la deuxième édition du Rallye La Tuque. D'ailleurs, la fébrilité se fait déjà sentir et on promet un spectacle de très grande qualité.

Éric Tremblay, président du Championnat des Rallyes du... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Éric Tremblay, président du Championnat des Rallyes du Québec, montre un des pneus qui seront utilisés lors du prochain Rallye La Tuque. 

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

«Ça va être tout simplement incroyable! La compétition va être excessivement relevée», lance d'entrée de jeu Éric Tremblay, président du Championnat des Rallyes du Québec (CRQ).

La piste est presque prête à accueillir des pilotes automobiles, qui, pour une des premières fois en Amérique du Nord, rouleront avec des pneus à crampons WRC (World Rally Championship). D'ailleurs, Tremblay fait partie des rares personnes à regarder tomber la pluie avec un très grand sourire en cette période hivernale.

«Ce sont des pneus qui sont faits pour rouler sur la glace. La pluie qu'on a eue il y a quelques semaines a fait qu'on s'est retrouvé avec une bonne glace. La neige qui est tombée par la suite a protégé cette surface-là. Présentement, il y a une équipe qui enlève la neige pour qu'on roule sur la glace. Si la tendance se maintient, les pilotes vont pouvoir exploiter les pneus à pleine capacité. Je le rappelle, c'est une première en Amérique du Nord», affirme le président.

Au total, près d'une vingtaine d'équipes seront de la partie. Un peu moins que l'objectif du départ, mais un peu plus sur le plan de la qualité.

«Les équipes ont dû investir beaucoup d'argent pour les pneus. Il y en a qui étaient capables de le faire, d'autres non. À 17 équipes, je suis satisfait. [...] La quantité n'est pas au rendez-vous comme je l'avais espéré, je souhaitais 25 équipes. Par contre, la qualité est incroyable. Le niveau des pilotes qui seront là est impressionnant», commente Éric Tremblay.

La recherche de bénévoles est encore difficile et les gens sont invités à se joindre à l'équipe. Le président du CRQ est d'ailleurs catégorique, c'est la meilleure façon de voir de l'action.

«Les bénévoles ont un spectacle hors pair et ils sont très bien traités.»

Les pilotes auront la journée de vendredi pour tester les nouveaux pneus. Les organisateurs ont trouvé un site d'entraînement, autre que le circuit.

«Étant donné que c'est nouveau, les pilotes voulaient tester la voiture», mentionne l'organisateur.

«Pour moi, c'est le couronnement de 10 ans de recherches d'un site, d'une communauté qui veut s'impliquer, de recherches de manufacturier... Je dois absolument souligner l'implication de la communauté d'affaires et de la Ville de La Tuque qui fait qu'on peut tenir un tel événement.»

Les spectateurs sont invités à se rendre au bout de la rue Bourassa pour assister au spectacle, samedi. Les motos feront leur apparition sur le circuit. Les pilotes seront en piste pour tester la faisabilité. Il ne s'agira pas d'une compétition.

«Ils vont être avant les voitures officielles de l'événement. Les motos vont être en preuve de concept.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer