Qui domptera les «sentiers» de La Tuque?

Créé par Patrick Trahan, figure de rallye bien... (Courtoisie)

Agrandir

Créé par Patrick Trahan, figure de rallye bien connue dans la région, le Challenge Blanc se veut une compétition d'endurance pour les amants de la motoneige, qui affectionnent particulièrement le volet hors-sentier.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ses sentiers attirent des milliers de motoneigistes chaque année, comblant ainsi de bonheur les pourvoyeurs et les commerçants de la grande région de La Tuque.

Dans ces circonstances, il n'y a rien de surprenant qu'un aventurier comme le Trifluvien Patrick Trahan, friand de rallyes et de motoneige, organise une compétition de navigation en Haute-Mauricie.

Après une première édition encourageante mais néanmoins marginale, le Challenge Blanc célébrera sa deuxième année d'existence, en fin de semaine, avec dans ses rangs tout près de 40 volontaires.

Le défi s'annonce très physique pour ces courageux, qui doivent détenir un minimum d'expérience dans le domaine du hors-piste, prend la peine de spécifier Trahan.

«J'utiliserais davantage le terme hors-sentier que hors-piste. Les gens ne doivent pas s'attendre à des épreuves dignes des vidéos extrêmes qu'on voit sur Internet, mais ce sera quand même très technique.»

L'architecte du Challenge Blanc ne compte pas ses heures pour faire de sa classique un succès. Et, heureusement, il semble que les faibles précipitations de neige enregistrées depuis le début de cette décevante saison ne poseront pas problème. «On a de la neige jusqu'aux genoux», précise Trahan, dont l'objectif n'est pas de créer une course. Là-dessus, il est assez clair.

«Organiser une course, ça prend beaucoup d'investissements financiers. Le Challenge Blanc, c'est vraiment une compétition de navigation. Chaque équipe a un livre de route et on calcule le kilométrage. L'an passé, c'est la dernière équipe à rallier le fil d'arrivée qui a gagné l'épreuve! C'est elle qui avait commis le moins d'erreurs.»

Le format du Challenge Blanc ressemble d'ailleurs à celui du Orange Crush Adventure, un rendez-vous prisé des motocyclistes hors-route et qui se déroule aussi à La Tuque en septembre.

Puisque toutes les motoneiges sont munies d'un GPS, Trahan et son équipe de bénévoles pourront suivre le parcours de tous les participants. C'est ainsi qu'ils noteront les performances générales des pilotes.

Samedi, dès 6 h 30, les premières équipes effectueront une boucle du côté est de la ville, une balade d'environ 350 km qui les amèneront dans la municipalité Lac-Édouard. Puis, le lendemain, ce sera dans le secteur ouest de l'agglomération que les adeptes se donneront rendez-vous, eux qui se rendront jusqu'au secteur Mékinac. Un voyage de quelque 140 km, aux dires de Trahan.

À elle seule, la journée de samedi devrait demander huit heures d'efforts physiques pour les motoneigistes. Bref, ce ne sera pas de la petite bière! «Il s'agit d'une vraie distance de rallye, d'où le nom du Challenge Blanc», sourit Patrick Trahan, bien connu dans le milieu pour avoir été le premier Canadien à participer au Rallye Dakar.

Qu'à cela ne tienne, la sécurité ne sera pas compromise. «Nous avons une excellente collaboration avec certaines personnes de la région qui connaissent bien les alentours. La Ville de La Tuque nous offre aussi son aide, à l'instar de plusieurs partenaires.»

Avec les températures plus froides des derniers jours, les lacs ont aussi eu le temps de geler. Pourtant, le 1er février encore, rien n'était joué. «Disons qu'on s'inquiétait. Mais depuis deux semaines, on dort beaucoup mieux!»

On le sait, les rallyes n'offrent pas la possibilité aux spectateurs de suivre l'action d'un bout à l'autre. Difficile donc de créer un happening populaire avec le Challenge Blanc. Malgré tout, Patrick Trahan invite les curieux à assister aux départs (pour les lève-tôt) de même qu'à l'arrivée de ceux qui auront dompté ce circuit de l'immense forêt latuquoise.

Une cérémonie de podium aura lieu vers 14 h, dimanche, à l'hôtel Marineau La Tuque. Martin Horik, de l'émission Octane sur les ondes de V, préparera un reportage sur cette deuxième édition du Challenge Blanc.

À noter qu'au même moment, un autre rendez-vous se tiendra en Haute-Mauricie avec la présentation de l'étape latuquoise du Championnat des voitures de Rallye Québec, qui fêtera ses deux ans au Club Odanak.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer