Kean veut défier Carman

Simon Kean sera fort occupé avec deux combats... (La Presse)

Agrandir

Simon Kean sera fort occupé avec deux combats prévus en l'espace de trois semaines.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ce n'est pas d'hier que Simon Kean a soif de victoires. Son côté bagarreur, il l'a bien fait connaître chez les amateurs et, depuis ses débuts professionnels, il salive à l'idée d'une carrière internationale. Mais avant de rêver à une ceinture mondiale, c'est du titre canadien des poids lourds qu'il a envie de discuter.

Il a beau n'avoir que deux combats derrière la cravate, le Trifluvien de 27 ans serait déjà prêt à défier le champion actuel, l'Ontarien Dillon Carman (9-2, 8 K.-O.), s'il n'en tenait qu'à lui. À ses yeux, la couronne nationale revêt un cachet bien particulier, compte tenu de son historique très garni en Mauricie.

En novembre 2004, le Shawiniganais Patrice L'Heureux rapatriait cette ceinture au Québec pour une première fois en 42 ans, soit depuis la glorieuse époque de Robert Cléroux. Une défense de titre plus tard, en mai 2006, son rival trifluvien David Cadieux lui soutirait la ceinture, qu'il avait conservée lors du combat revanche présenté six mois plus tard.

La ceinture s'est ensuite envolée vers l'Ontario, aux mains de Raymond Olubowale, le 22 septembre 2007. Et Kean semble déterminé à la rapatrier dans la Belle province... au plus vite!

«Je suis prêt à défier Carman, même si je n'ai pas encore fait de combat de 10 rounds. Il y a une grande histoire avec cette ceinture dans la région. Il faut qu'elle soit à moi. J'en fais une histoire personnelle!», lance l'ancien champion canadien des super lourds chez les amateurs.

D'ailleurs, il n'y a pas que les babines de Kean qui semblent intéressées au titre canadien. Son horaire fort chargé en témoigne bien aussi.

Après avoir disputé ses deux premiers combats chez les professionnels en l'espace d'un mois, à la fin de l'année 2015, voilà que le poulain d'Eye of the Tiger Management compte quatre duels à son agenda d'ici le 27 mai.

Tout ça s'amorcera le 21 février, au Casino du Lac-Leamy de Gatineau, lors du gala Fight Club qui mettra également le Trifluvien François Pratte en vedette. Pour l'occasion, Kean se mesurera au Mexicain Abraham Pascual (2-1, 1 K.-O.) dans un combat planifié pour six rounds.

Remarquez que si ce duel est aussi expéditif que ses deux premiers, la durée prévue aura bien peu d'impact sur le résultat. Le protégé d'Eye of the Tiger n'a pas encore eu le loisir d'entendre la cloche mettant fin au premier assaut, liquidant ses rivaux en moins de trois minutes à chaque fois. «C'est un gars un peu plus petit que moi, mais quand même assez lourd. Son style peut ressembler à Oscar Rivas, un gars avec qui je mets les gants souvent», analyse Kean, cinquième aux Jeux olympiques de Londres.

Ensuite, le Trifluvien sera en action le 12 mars au théâtre Olympia de Montréal lors du gala soulignant le retour dans l'arène de David Lemieux, depuis sa défaite subie à New York aux mains de Gennady Golovkin en octobre. En plus du 8 avril au Métropolis, il sera aussi en vedette lors du deuxième gala professionnel à être présenté à Trois-Rivières en l'espace de six mois, le 27 mai à la Bâtisse industrielle.

«Il faut que ça avance. Et c'est parfait comme ça!», sourit Kean, débordant d'enthousiasme. «D'ailleurs, je me verrais bien me battre pour le titre canadien, chez moi, devant mes fans, à la Bâtisse industrielle», suggère-t-il.

En prévision de ce sprint chargé, Kean est récemment déménagé à Montréal pour s'y entraîner à temps plein sous la férule de Mike Moffa. De temps à autres, c'est même aux côtés de l'ancien champion du monde David Lemieux qu'il pousse la machine. «C'est important de pouvoir s'entraîner avec les meilleurs. C'est motivant.»

De son côté, pour son deuxième combat professionnel en carrière, François Pratte (1-0) sera également confronté à un Mexicain, Santos Lira, dimanche prochain à Gatineau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer