Un autre record éclipsé pour William Gagnon

William Gagnon...

Agrandir

William Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après Jade Custeau, c'était au tour de William Gagnon d'avoir son heure de gloire samedi!

En l'espace de quelques heures, deux coureurs de la Mauricie ont été sous les réflecteurs cette fin de semaine, lors de la prestigieuse compétition du Valentine Invitational de Boston.

Si Jade Custeau du club Énergie a établi une nouvelle marque de référence au 800 m intérieur chez les cadettes (2:16,05), William Gagnon du Zénix a abaissé le meilleur chrono pour un athlète de moins de 17 ans sur la distance du 400 m en salle (48,72 secondes), non pas seulement à l'échelle provinciale, mais aussi nationale.

Qui plus est, le record précédent (49,01) appartenait depuis 2012 à Alex Tourigny-Plante, un ancien porte-couleurs du Zénix. Devinez qui se trouvait dans la même vague que Gagnon? Eh oui, Tourigny-Plante!

«Il m'a dit en riant, avant la course, que je devais le battre dans la course pour devenir le plus rapide sur 400 m», rigolait Gagnon, en parlant de la performance de sa vie.

«Je ne m'attendais pas à ça, surtout qu'avec mon 48,72, j'ai surpassé mon meilleur temps personnel sur 400 m extérieur. Tu n'es pas supposé être plus rapide en salle, c'est dire à quel point j'étais surpris et heureux!»

Au terme de cette incroyable performance, Tourigny-Plante a rejoint son ancien coéquipier pour le féliciter. «Il était content que le record demeure dans le club, même s'il est déménagé à Québec», racontait Gagnon, dont l'année 2016 commence sur les chapeaux de roues après un bilan de saison 2015 mi-figue, mi-raisin.

Il y a trois ans et demi, aux Jeux du Québec de Shawinigan, William Gagnon, alors un coureur benjamin, avait assisté aux prouesses de Tourigny-Plante, qui avait mené l'équipe d'athlétisme de la Mauricie à sa meilleure récolte aux finales provinciales. Aujourd'hui, on peut dire que le flambeau a été tendu.

«Je pense que je suis prêt à mettre ses souliers», sourit Gagnon, dont le prochain défi pourrait bien être, après le Championnat provincial civil, le Championnat des écoles secondaires des États-Unis à New York.

Le record québécois et canadien de Gagnon au 400 m lui a permis de terminer 24e sur 195 coureurs présents à Boston. Sa comparse au Zénix, Marie-Frédérique Poulin, n'a pas été en reste en bouclant la même épreuve en 57,11 secondes. Il s'agit de la marque de référence jusqu'à présent au Canada cette année. Elle a terminé 32e sur 96.

Trois autres athlètes du Zénix prenaient part à la compétition. Antoine Thibeault, épatant au 3000 m il y a deux semaines, a conclu l'épreuve du mile en 16e place sur 320 participants avec un temps de 4:04,08. La conversion de son temps sur cette distance le classe au deuxième échelon au Canada pour le 1500 m, une course qu'il reluque en vue du Championnat d'athlétisme universitaire. Thibeault visera deux podiums au 3000 m et au 1500 m.

Lisanne Guérin (36e au 800 m) et Marianne Houle (194e au mile) avaient aussi voyagé dans la capitale du Massachusetts.

Il y a trois ans et demi aux... (Courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Il y a trois ans et demi aux Jeux du Québec, William Gagnon (à droite) était aux premières loges pour admirer les prouesses d'Alex Tourigny-Plante, qui représentait alors la Mauricie. Samedi à Boston, c'était au tour de Tourigny-Plante de vénérer Gagnon, lui qui a réussi à battre son record au 400 m intérieur chez les athlètes de 17 ans et moins.

Courtoisie

Québec-Ontario

Pendant ce temps, à Toronto, les 50 athlètes cadets de l'Équipe du Québec ont gagné pour une deuxième année consécutive le match Québec-Ontario. Éliott Héroux du Zénix a terminé deuxième au 2000 m (6:10,64) alors que Rosalie Boisclair, toujours du même club, a remporté le bronze avec l'équipe féminine du relais 4 X 200 m.

Redmen Invitation

Dernière compétition au programme du week-end, le Redmen Classic de l'Université McGill accueillait bon nombre d'athlètes. Patrice Doucet du club Énergie a mérité la victoire au 600 m chez les vétérans avec un chrono de 1:28,78. Au 3000 m, Jade Bérubé a terminé la course au troisième rang avec un excellent temps de 10:32,84.

Marianne Leclerc du Zénix a fini au quatrième rang du 1500 m.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer