Une victoire historique pour les Patriotes

Les Trifluviens terminent ainsi la campagne avec une... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Trifluviens terminent ainsi la campagne avec une fiche de 24-3-1 pour un total de 49 points, ce qui les installe au premier rang au Canada à ce chapitre, mais surtout leur permet d'établir de nouvelles marques d'équipe pour les gains et les points.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Patriotes de l'UQTR ne l'ont pas eu facile face aux Ravens de Carleton vendredi soir à Ottawa lors de leur dernière sortie de la saison régulière. Ils ont eu besoin de la fusillade pour l'emporter 3-2.

Les Trifluviens terminent ainsi la campagne avec une fiche de 24-3-1 pour un total de 49 points, ce qui les installe au premier rang au Canada à ce chapitre, mais surtout leur permet d'établir de nouvelles marques d'équipe pour les gains et les points.

«Les records, c'est le fun et c'est tant mieux. On voulait finir le plus haut possible au classement, alors premier, on ne peut pas aller plus haut. C'était notre premier objectif. Notre deuxième est de remporter la coupe Queen et le troisième, le championnat canadien», soulignait Marc-Étienne Hubert après la rencontre.

La victoire contre les Ravens sera toutefois coûteuse pour les Trifluviens, qui ont vu le défenseur Charles-David Beaudoin être expulsé de la rencontre après avoir frappé Brett Gustavsen à la tête. Beaudoin pourrait maintenant être suspendu pour deux matchs en plus de voir son cas être revu par la ligue.

«La mise en échec était percutante, mais très légale. Le joueur avait la tête dans le jackstrap et Charles-David ne s'est pas donné d'élan. Mais Gustavsen est petit et Beaudoin n'a eu d'autre choix que de le frapper à la tête avec l'épaule. Nous allons accepter la suspension, parce que dans le cas inverse nous aurions été les premiers à dire que c'était dangereux. Mais je ne blâme pas Beaudoin d'être allé au contact.»

Mathieu Lemay s'est illustré vendredi soir. Il a inscrit le deuxième filet des siens, en deuxième période, avant d'être défiguré par le bâton de Brett Welychka au troisième engagement.

La troupe de Marc-Étienne Hubert a obtenu un avantage numérique de quatre minutes sur la séquence, mais n'a pas été en mesure d'en profiter. Les Ravens sont revenus à la charge et Ryan Van Stralen a inscrit le but égalisateur pour envoyer les deux équipes en prolongation.

Les Patriotes se dirigeaient vers la défaite, tirant de l'arrière 1-0 en fusillade quand Lemay, encore lui, a sauvé la mise en battant le gardien Francis Dupuis.

C'est finalement le sixième tireur des Trifluviens, Marc-Olivier Mimar, qui a donné la victoire aux visiteurs. Sébastien Auger a fait face à 47 tirs contre 28 pour Dupuis.

Pour une rare fois, Guillaume Asselin a été blanchi de la feuille du marqueur vendredi soir, mais il détient une avance de quatre points sur Welychka, le seul joueur en mesure de le rattraper au Canada. Quant aux chapitre des buts, Asselin s'est assuré du titre avec sept filets d'avance sur son plus proche poursuivant.

Les Patriotes amorceront leurs séries éliminatoires mercredi à Sudbury contre les Voyageurs de l'Université Laurentienne.

Les Dragons à Thetford Mines

Avec un seul match au calendrier ce week-end, les Dragons du Collège Laflèche se rendront à Thetford Mines dimanche afin de se mesurer aux Filons.

Les Thetfordois connaissent une difficile saison, eux qui n'ont récolté que neuf points en 30 matchs. Quant à la troupe de Kevin Desrochers, elle sera à la recherche d'une 17e victoire de la campagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer