• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Fight Club Canada célébrera ses 10 ans le 2 avril à la Bâtisse industrielle 

Fight Club Canada célébrera ses 10 ans le 2 avril à la Bâtisse industrielle

Steven Diamond, instigateur du projet, et Benjamin Hamel-Théberge,... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Steven Diamond, instigateur du projet, et Benjamin Hamel-Théberge, chef de projet, ont dévoilé les détails de la 10e édition de Fight Club Canada qui sera présentée à la Bâtisse industrielle, le 2 avril.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Voilà déjà 10 ans que Steven Diamond parvient à convaincre, année après année, des dizaines de néophytes de se laisser tenter par l'expérience d'un combat de boxe devant plusieurs centaines de spectateurs.

Pour souligner cet important anniversaire, le créateur de Fight Club Canada souhaite désormais élargir les cadres de son événement. Pour une quatrième année, Fight Club s'est associé à TV Cogeco et MaTV afin de diffuser non seulement le gala, mais aussi une série de 14 émissions de 30 minutes qui plongeront l'amateur de boxe dans une sorte de téléréalité mettant en vedette les boxeurs.

Ainsi, en plus des images des quelque 16 combats qui seront à l'affiche le 2 avril, les téléspectateurs pourront observer les participants tout au long de leur préparation. Au menu: des compétitions physiques entre les adversaires, les séances de pesées hebdomadaires afin de garder le cap en vue de la soirée du combat, les entraînements, etc.

«Ça va permettre aux gens de mieux apprendre à connaître les boxeurs. De savoir lequel des deux est le plus fort ou le plus rapide. Ce qui ne veut pas toujours dire que c'est le gagnant des épreuves physiques qui va gagner le combat», souligne Diamond, toujours emballé par son concept, 10 ans après sa création.

«C'est une activité qui permet de donner la piqûre à des jeunes prometteurs. Petar Gavrilovic (club Performance) a commencé en faisant le Fight Club. Aussi, ça crée de très beaux moments, comme lorsque deux jeunes de sept ans grimpent dans le ring ensemble.»

Pour cette 10e édition, les responsables souhaitent accorder une grande place aux femmes dans l'arène tout en invitant les boxeurs de l'extérieur de la région à s'enrôler. Bon an mal an, on retrouve toujours un ou deux combats féminins à l'affiche. Cette année, trois seront à l'horaire.

Quant aux participants de l'extérieur, Diamond affirme avoir reçu des inscriptions de Québec et Montréal. «C'est une année charnière pour nous. On a créé une nouvelle image de marque, mettant à l'avant-plan tant l'homme que la femme. On lance des produits dérivés. On souhaite vendre notre produit à des grandes chaînes de télévision. On a le monde devant nous», s'emballe le propriétaire de Steevie Boxe.

En tout, ce sont 10 000 $ qui seront distribués en bourses aux vainqueurs sous forme d'abonnement, grâce au soutien financier de Berner Crépeau Fiat de Trois-Rivières.

Au programme de la soirée, on retrouvera par ailleurs un affrontement-bénéfice entre Carl Nadeau et Étienne Rivard, deux animateurs à Énergie 102,3 Mauricie. Les dons amassés en vue du duel ainsi que la bourse du gagnant (500 $) seront remis à la Société canadienne du cancer.

Les billets seront en vente au coût de 30 $ auprès des participants ou encore chez Steevie Boxe et au club Performance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer