L'espoir renaît

Le trio de Tomas Plekanec, Brendan Gallagher et... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Le trio de Tomas Plekanec, Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk a de nouveau fait des siennes dans la victoire du Canadien.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne

Plusieurs observateurs affirmaient que la visite du Lightning de Tampa Bay permettrait de confirmer, ou non, que le Canadien est sorti de sa léthargie. Or, c'est peut-être bien le cas.

Mené par le trio de Tomas Plekanec et par une autre solide prestation du gardien Ben Scrivens, le Canadien de Montréal a récolté une troisième victoire consécutive, par la marque de 4-2 mardi soir au Centre Bell.

Tout comme samedi contre les Oilers d'Edmonton, Plekanec a été le chef de file avec une performance de deux buts, ses 11e et 12e, et une aide. Lors du séjour de quatre matchs de l'équipe à Montréal, Plekanec a amassé huit points.

Brendan Gallagher (14e) a contribué au gain avec un but et une aide tandis que l'autre membre du trio, Alex Galchenyuk, obtenait une passe. Les trois joueurs ont d'ailleurs défilé au centre de la patinoire à titre de trois étoiles de la rencontre.

«Ce trio a été dominant encore une fois ce soir, a analysé Michel Therrien. J'aime la façon dont ils se comportent. Ils vont au filet, font les bons jeux. Ils ont beaucoup de sang-froid avec la rondelle, profitent de leurs chances de marquer et gardent les choses simples. Ils se font récompenser pour leur effort.»

Mais c'est à Devante Smith-Pelly qu'est revenu l'honneur de marquer le filet le plus important du match. Smith-Pelly (5e) a porté le score à 3-1 grâce à un but un peu chanceux, inscrit à 19:52 de la période médiane contre Ben Bishop, qui a fait face à 27 tirs.

«On parlait beaucoup d'aller chercher ce genre de but dernièrement, a fait remarquer l'entraîneur-chef du Canadien. On jouait très bien mais on n'était pas en mesure d'aller chercher le but. Ça prend des ''breaks'' au hockey, qu'on le veuille ou non. Et le but de Smith-Pelly en est un bel exemple. P.K (Subban) a mis la rondelle au filet, elle a frappé sa jambière et est entrée dans le but. Les ''breaks'' sont allés de notre côté ce soir.»

À l'autre extrémité de la patinoire, Scrivens ne s'est pas laissé impressionner par les Steven Stamkos, Nikita Kucherov, Tyler Johnson et compagnie, bloquant 37 rondelles. Valteri Filppula, en deuxième période, et Victor Hedman, au troisième vingt, sont parvenus à tromper sa vigilance. Filppula et Hedman ont aussi obtenu une mention d'aide chacun.

«La chose que j'ai remarquée, c'est qu'il compétitionne, a noté Therrien. Il fait des arrêts de désespoir à l'occasion. C'est ce qu'on remarque depuis samedi. Quand ton gardien garde les buts comme il le fait présentement, ça donne confiance à ton équipe, et ça te donne des chances de gagner.»

Le Canadien a trouvé le moyen d'inscrire cet important gain même s'il a perdu Nathan Beaulieu et Brian Flynn, tous deux blessés au bas du corps vers la fin du deuxième vingt. Après le match, le Canadien a annoncé que Flynn sera absent pour une période de six à huit semaines, tandis que le cas de Beaulieu sera réévalué sur une base quotidienne.

Le Canadien jouera son prochain match vendredi soir à Buffalo, face aux Sabres.

Tir parfait

Le Canadien a enfilé le seul but de la première période, à 5:56, gracieuseté de Gallagher. Lors d'une poussée à trois contre un, Gallagher a fait fi de deux coups de bâton de Jonathan Marchesseault et battu Bishop d'un superbe tir des poignets dans la partie supérieure droite du filet.

Solide lors des 20 premières minutes, Scrivens n'a toutefois pas pu empêcher le Lightning d'égaler la marque dès la première minute du deuxième vingt. La tentative de dégagement de P.K. Subban a été interceptée par Victor Hedman, qui a ensuite remis la rondelle Filppula. Gêné par la présence de Ryan Callahan, Scrivens n'a pu parer le tir de Filppula, qui s'est logé dans la partie supérieure gauche du filet.

Plekanec a redonné les devants au Canadien à 6:40 grâce à un tir du revers qui a glissé doucement entre les jambières de Bishop et derrière la ligne rouge, avant que Smith-Pelly, à l'aide de son mollet gauche, permette de doubler l'avance du Canadien à 19:52.

Le Lightning a largement dominé la troisième période et maintes fois menacé la forteresse de Scrivens, qui n'a cédé que devant Hedman, moins de trois minutes après le deuxième but du match de Plekanec.

Jon Cooper a retiré Bishop avec 3:23 à jouer à la troisième période, mais la stratégie n'a pas rapporté les dividendes espérés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer