Des spectateurs attentifs à Saint-Domingue

Pierre-Luc Laforest... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Pierre-Luc Laforest

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Forts d'une expérience plutôt concluante en 2015, les Aigles récidiveront cette année en assistant à la Série des Caraïbes, prestigieuse compétition de baseball mettant aux prises les champions nationaux de quelques pays des Antilles.

Le gérant Pierre-Luc Laforest, le directeur général René Martin de même que le propriétaire majoritaire des Aigles, Michel Côté, se rendront ainsi à Saint-Domingue, en République dominicaine, où les accueillera entre autres leur joueur d'arrêt-court Pedro Lopez.

Lopez et son équipe, les Lions d'Escogidos de Saint-Domingue, ont mérité leur billet pour la Série des Caraïbes. On peut donc en déduire que le vétéran des Aigles est entouré de solides coéquipiers dans la capitale de sa République dominicaine natale. De quoi faire saliver les dirigeants de la formation championne de la Ligue Can-Am!

«C'est certain que Pedro peut nous aider, il connaît beaucoup de monde là-bas», convient Laforest, qui ne cache pas vouloir embaucher quelques lanceurs et peut-être même un joueur du milieu du champ intérieur.

Au monticule, les Aigles recherchent un stoppeur à la suite du départ de Kaohi Downing pour l'organisation des Dodgers de Los Angeles.

On ignore toujours si Philippe-Alexandre Valiquette sera de retour au stade Fernand-Bédard l'été prochain et il n'est pas impossible que Luis Munoz quitte la barque aussi. Ça prendra donc un ou deux bons releveurs et peut-être même un partant.

«Ce sont tous des dossiers que nous tenterons de faire évoluer à Santo Domingo», note Laforest, tout en admettant que plusieurs joueurs de l'édition 2015 des Aigles se trouvent en réflexion par rapport à leur avenir.

«C'est le cas à chaque année: certains pensent à se retirer, d'autres attendent de voir leurs options s'ils sont invités aux camps des ligues majeures. En février, il n'y a rien qui presse côté recrutement, mais ces voyages nous permettent d'accumuler les contacts.»

L'arrivée de Lopez à Trois-Rivières l'an dernier découle notamment de ces fameuses discussions, qui avaient été entreprises par les Aigles à la Série des Caraïbes.

En ce qui a trait au milieu de l'avant-champ, la quête d'un joueur d'arrêt-court ou de deuxième but ne se veut pas un acte de désaveu à l'endroit de Jose Cuevas, qui patrouille le deuxième coussin depuis presque deux ans.

«Nous sommes intéressés à garder Jose, mais on regarde pour le changer de position, si possible. Le but consiste à solidifier encore plus le milieu du champ intérieur.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer