Jean-François Labbé fait son entrée au Temple de la Renommée

Jean-François Labbé est devenu un des immortels de... (Twitter/The AHL)

Agrandir

Jean-François Labbé est devenu un des immortels de la Ligue américaine de hockey ce week-end à Syracuse.

Twitter/The AHL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ancien gardien de but des Draveurs de Trois-Rivières Jean-François Labbé a été officiellement admis au Temple de la Renommée de la Ligue américaine de hockey (LAH) cette fin de semaine, dans le cadre du week-end du match des étoiles.

Labbé a joué pendant 10 saisons dans la LAH, avec les Sénateurs de l'Île-du-Prince-Édouard, avec les As de Cornwall, les Bears de Hershey, les Bulldogs d'Hamilton et le Wolf Pack de Hartford, avant de compléter son séjour avec le Crunch de Syracuse, là où se déroulaient justement les cérémonies, le week-end dernier, plus précisément au Crouse Hinds Theater.

Il a remporté la Coupe Calder à deux reprises lors de sa carrière dans la LAH.

Labbé était accompagné de son épouse, de ses enfants et de sa mère lors des cérémonies.

«C'est lorsque j'ai été échangé à Cornwall, avec les As qui étaient alors dirigés par l'entraîneur Bob Hartley, que ma carrière a véritablement pris son envol, c'est lui le premier qui a cru en moi et qui m'a donné confiance. Auparavant, j'avais joué avec PEI sans jamais pouvoir devenir numéro un. Bob a fait la différence», a dit Labbé.

Outre ses deux coupes Calder, alors qu'il était gardien partant chaque fois, Jean-François Labbé se souviendra toujours du but qu'il a marqué à Québec, en 2000, contre le club-école du Canadien de Montréal, pour lequel un autre Sherbrookois évoluait: Stéphane Robidas.

«C'est lui qui a sorti la rondelle du filet pour moi et chaque fois que je le peux, je lui rappelle qu'il est -1 à sa fiche!»

Labbé était seulement le cinquième gardien à marquer un but dans la LAH.

En 1996-97, avec Hershey, il a remporté le trophée Baz Bastien remis au meilleur gardien, en plus du trophée Les Cunningham, pour le joueur le plus utile. Il a gagné la coupe Calder cette année-là.

En 1999-2000, avec une fiche de 27-13-7, Labbé a mené Hartford à la coupe Calder, récoltant au passage une quatrième présence au match des étoiles.

Avec sa fiche de 202 victoires, 151 défaites et 52 parties nulles en 420 matchs, Labbé se classe au 12e rang pour les victoires et au huitième rang pour les blanchissages, avec 27. Ses 46 victoires en séries éliminatoires et ses sept jeux blancs, toujours en séries, le placent au deuxième rang de ces catégories.

«Chaque année, je regardais qui était admissible et je gardais espoir. Je croyais bien en mes chances. J'étais vraiment très heureux quand j'ai reçu l'appel du président de la LAH pour m'annoncer la nouvelle, il y a quelques mois. La LAH restera toujours dans mes meilleurs souvenirs.»

Celui-ci a disputé trois saisons dans l'uniforme des Draveurs, dont la campagne 1991-1992 lors de laquelle le club trifluvien a atteint la finale, s'inclinant 4-3 face au Collège Français de Verdun. Labbé a aussi dirigé brièvement le Caron et Guay de Trois-Rivières en 2012-2013. Il est aujourd'hui entraîneur-adjoint avec le Phoenix de Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer