X Games: Bellemare se contente du huitième rang

Alex Bellemare... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

Alex Bellemare

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

Alex Bellemare a conclu l'épreuve de ski acrobatique slopestyle au huitième rang des X Games présentés à Aspen, au Colorado, dimanche. Malgré une belle remontée en troisième manche de l'épreuve, sa note finale n'aura pas été suffisante pour que le Québécois accède au podium.

Le Néo-Zélandais Jossi Wells a reçu 90 points à sa troisième descente, soit la note la plus haute de cette épreuve, ce qui lui a permis de monter sur la plus haute marche du podium. Il a dominé les autres manches avec 88,33 points et 84,33 points.

La nuit dernière, un pied de neige est tombé sur la piste, ce qui a rendu la vitesse du parcours très lente. Un désavantage pour le skieur de Saint-Boniface Alex Bellemare.

«Alex était assez déçu. Il a eu de très bons entraînements toute la semaine et une bonne vitesse. Aujourd'hui [dimanche], il a bien fait sur les rails et ses sauts. Il aurait facilement pu être sur le podium. C'est certain que quand il neige et que la vitesse est réduite, ce sont des conditions qui compliquent un peu la vie d'Alex. Il est vraiment léger comparé aux autres gars et a moins de vitesse. On a tout fait ce qu'on pouvait», a fait savoir Jean-François Cusson, entraîneur de l'équipe canadienne.

Toutefois, Bellemare a réussi à améliorer ses descentes à chaque manche de cette épreuve en récoltant 27,33 points à la première, 29,33 points à la deuxième et 66,33 points à son dernier essai. L'athlète de 22 ans était 11e après deux descentes, mais a su redoubler d'ardeur pour grimper au classement final.

Le Québécois a d'ailleurs incorporé une nouvelle manoeuvre à sa descente, un Hand Drag Double Cork 720. Il est devenu le premier à exécuter ce mouvement en compétition. «En tant qu'entraîneur, je pousse pour qu'ils soient innovateurs. Ça fait partie de ma mentalité. Alex Beaulieu-Marchand et Alex Bellemare sont très créatifs, mais les juges ne paient pas toujours comme ils devraient», a ajouté Cusson.

En 2013, Bellemare a fait ses débuts à ce prestigieux événement en terminant quatrième de sa discipline pour ensuite remporter le bronze en 2015, sa première médaille des X Games.

«C'était moins magique que l'an passé où tout avait super bien été. Je suis content d'avoir réussi ma nouvelle manoeuvre même si j'avais l'impression que je ne pouvais pas rendre mon saut aussi élégant que je le voulais à cause du manque de vitesse», a expliqué Alex Bellemare.

Le skieur a commencé à travailler sur cette figure il y a un an. «Je n'étais pas capable de bien la faire alors j'avais abandonné le projet et je faisais des descentes plus standards. Cette année, je voulais vraiment avoir quelque chose qui me démarquerait des autres.»

Également en action, le Canadien Evan McEachran, d'Oakville en Ontario, a terminé au dernier rang, soit 12e, avec une note de 28,66 points.

Le Canada conclut avec 11 médailles

De son côté, Vincent Gagnier, de Victoriaville, a terminé sixième samedi soir à l'épreuve de ski Big Air. L'athlète de 22 ans a amassé un total de 78 points grâce aux résultats de deux de ses meilleures descentes, soit 41 points et 37 points.

Le Canada conclut les X Games avec un total de 11 médailles. Samedi, Mark McMorris (Regina) a remporté l'or devant Sébastien Toutant (L'Assomption) qui a mis la main sur la médaille d'argent à l'épreuve de surf des neiges slopestyle.

Toujours en surf des neiges, mais à l'épreuve du Big Air, Maxence Parrot (Bromont) a ravi la première marche du podium à son compatriote Mark McMorris, qui s'est vu remettre une deuxième médaille à cet événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer