John Scott croit que la LNH apportera des changements au vote

John Scott savoure chaque seconde du week-end du match... (Photo Christopher Hanewinckel, USA Today)

Agrandir

John Scott savoure chaque seconde du week-end du match des Étoiles.

Photo Christopher Hanewinckel, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Teresa M. Walker, Larry Lage
Associated Press
Nashville

John Scott s'attend à ce que la Ligue nationale de hockey apporte des changements au vote du public en vue du match des Étoiles afin d'éviter qu'un joueur de son calibre soit de nouveau choisi. Mais en attendant, il savoure chaque seconde de ce week-end inattendu auprès de quelques-uns des meilleurs hockeyeurs au monde.

C'est ce qu'a indiqué le gaillard de six pieds huit pouces et 260 livres lors de la journée réservée aux médias, vendredi. Par ailleurs, Scott a fait remarquer que la controverse avait généré beaucoup de publicité autour de l'événement et attiré l'attention des amateurs, au point où les retombées pourraient être positives.

Les amateurs ont voté pour Scott pour agir comme capitaine de la section Pacifique. Mais les Coyotes de l'Arizona l'ont depuis échangé au Canadien et il évolue désormais avec les IceCaps de St. John's dans la Ligue américaine.

Or, Scott a affirmé qu'une personne associée au circuit aurait tenté de le convaincre de ne pas prendre part à l'événement ce dimanche à Nashville, selon un texte rédigé à la première personne et publié jeudi sur le site «The Players Tribune». Dans cet article, Scott dit qu'il avait d'abord accepté la position de la ligue selon laquelle il n'avait pas sa place à cet événement.

Dans l'espoir de désamorcer une situation embarrassante qui a fait ombrage sur les préparatifs du match, le commissaire Gary Bettman a affirmé que Scott est le bienvenu à l'événement annuel présenté dimanche.

Bettman a confié qu'il avait eu une conversation agréable avec Scott, jeudi soir.

«Et il est plus que le bienvenu ici, a juré Bettman. Nous sommes heureux qu'il soit présent. Les amateurs ont parlé et nous sommes heureux de donner suite à leur volonté.»

La LNH a permis aux amateurs de choisir le capitaine de chacune de ses quatre sections alors que le circuit a adopté la formule des matchs à trois contre trois pour son match des Étoiles.

La saison dernière, les amateurs lettons avaient pris d'assaut le scrutin sur Internet pour s'assurer de la présence de Zemgus Girgensons, le fils du pays et attaquant des Sabres de Buffalo, au match des Étoiles à Columbus, en Ohio.

Scott a déjà porté l'uniforme du Wild du Minnesota, des Blackhawks de Chicago, des Rangers de New York, des Sabres, des Sharks de San Jose et des Coyotes. Il a disputé un sommet en carrière de 56 matchs avec les Sabres il y a deux ans et il a marqué un sommet de trois buts la saison dernière avec les Sharks.

«Ils ne mâchaient pas leurs mots - Ce n'est pas un match pour toi, John - mais j'ai tout de même compris, a écrit Scott. Honnêtement, d'une certaine façon, j'étais d'accord. Au début, au moins, je voulais juste en finir avec cette histoire.»

Puis, Scott a écrit qu'une personne lui a demandé: «Croyez-vous que c'est quelque chose dont vos enfants seraient fiers?»

Cet incident n'a fait que renforcer sa détermination à jouer dimanche avec certains des meilleurs joueurs de hockey au monde.

«Parce que, bien que je ne mérite peut-être pas d'être une étoile de la LNH, je sais que je mérite d'être le juge de ce qui rendra - ou non - mes enfants fiers de moi», écrit le hockeyeur de 33 ans, qui est le père de deux filles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer