Le sport en bref

Jordan Spieth... (Photo Wong Maye-E, AP)

Agrandir

Jordan Spieth

Photo Wong Maye-E, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press, La Presse Canadienne
Associated Press

Spieth parmi les meneurs

Jordan Spieth est arrivé à l'Omnium de Singapour épuisé et s'est plaint de la fatigue après avoir joué au Moyen-Orient la semaine dernière, mais le golfeur no 1 au monde a semblé être requinqué alors qu'il se hissait à égalité en troisième place à l'issue de la première ronde jeudi.

Tandis que son agent agissait à titre de cadet, Spieth a entamé le tournoi au club de golf Sentosa avec un oiselet.

Il a enchaîné avec trois autres oiselets sur ses 10 derniers trous, évitant ainsi de commettre un boguey et signant une carte de 67 (moins-4) dans ce tournoi sanctionné par les circuits asiatiques et japonais. Il n'est qu'à un coup des meneurs provisoires, le Sud-Africain Keith Horne, et l'Américain Berry Henson, qui devait encore négocier un trou lorsque le jeu a été interrompu en raison d'un orage.

Dennis Wideman... - image 2.0

Agrandir

Dennis Wideman

Wideman suspendu

Le défenseur Dennis Wideman des Flames de Calgary a été suspendu pour une période indéterminée, en attendant la tenue d'une audience, après avoir frappé le juge de lignes Don Henderson mercredi soir.

La rencontre avec les responsables du service des opérations hockey de la LNH doit avoir lieu mardi. Pendant la deuxième période du match contre les Predators de Nashville, Wideman s'est relevé après avoir subi une mise en échec, et a frappé Henderson alors qu'il se dirigeait vers le banc des joueurs. Wideman a expliqué qu'il ressentait des douleurs et qu'il cherchait seulement à quitter la surface de jeu. Wideman a présenté ses excuses à Henderson après l'incident.

Georges St-Pierre à Québec le 31 mars 2015... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.0

Agrandir

Georges St-Pierre à Québec le 31 mars 2015

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

St-Pierre nie les rumeurs

(PC) - Georges St-Pierre a nié une information rapportée par un média québécois selon laquelle il serait sur le point d'annoncer son retour dans l'octogone.

Interrogé à ce sujet, l'ancien champion mondial des mi-moyens de l'UFC a acheminé un texto d'un seul mot - «Non» - à la Presse Canadienne.

Âgé de 34 ans, St-Pierre ne s'est pas battu depuis novembre 2013, lorsqu'il a vaincu Johny (Bigg Rigg) Hendricks lors d'une défense de sa couronne des moins de 170 livres. À l'époque, St-Pierre (25-2) avait déclaré qu'il sentait le besoin de s'éloigner du sport. St-Pierre n'a jamais indiqué de façon définitive que sa carrière était terminée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer