Des Éperviers qui tentent de s'envoler

Après avoir chuté à deux reprises face à... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Après avoir chuté à deux reprises face à l'Assurancia de Thetford Mines, le Blizzard devra se reprendre contre les Éperviers de Sorel-Tracy, vendredi soir à domicile.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après avoir échappé le deuxième et troisième rang la semaine dernière en subissant deux revers face à l'Assurancia de Thetford Mines, le Blizzard de Trois-Rivières tentera de retrouver le chemin de la victoire lors de son seul match du week-end, vendredi soir au Colisée. En visite, des Éperviers de Sorel-Tracy qui déçoivent depuis deux mois.

En effet, la formation soreloise, finaliste de la dernière Coupe Vertdure, a connu une très mauvaise séquence lors de laquelle elle n'a remporté que trois de ses treize derniers matchs, si bien que l'équipe occupe à grand-peine l'avant dernier rang du classement. Pourtant, ce n'est pas par absence de talent au sein de la formation des Éperviers, à commencer par le joueur par excellence de la dernière saison, Marco Charpentier, ainsi que le défenseur par excellence du circuit Godin, Samuel Carrier.

Cette difficile séquence a mené au départ de Stéphane Roy comme entraîneur, lui qui a pris la décision de sortir de sa retraite, et à l'entrée en scène du nouveau pilote, Serge Forcier. Depuis son arrivée, les Éperviers ont amassé huit points sur une possibilité de douze.

Alain Côté ne s'attend donc pas à ce que son Blizzard profite d'un laissez-passer vendredi soir. «Je ne suis pas inquiet pour eux. Avec l'arrivée de Serge, ce n'est pas le même club. Quant à Stéphane Roy, c'est un bon joueur. Dans le sport, une équipe joue bien lorsqu'elle est en confiance, et c'est ce qu'ils cherchent présentement. Ce sera à nous de ne pas leur permettre de le faire.»

Le Blizzard pourra compter sur du renfort en défensive pour ce match avec le retour de l'infirmerie de Sébastien Payette.

Quant à Jean-François David, qui a disputé ses premiers matchs cette saison la semaine dernière, il sera absent, mais devrait être de retour à titre de joueur régulier dès la semaine prochaine.

Avec l'ajout de David Foucher à la date limite des transactions, Côté se retrouvera avec une ligne bleue bien différente que lors de la première moitié de la campagne.

«Ça change la donne et ça nous donne une autre arme. On veut gagner maintenant, mais on veut surtout se préparer pour toute éventualité en séries éliminatoires. Ça peut être long et pénible si tu affrontes Jonquière et Thetford Mines. Tu en sors magané. L'année dernière nous avions quatre défenseurs, alors que cette saison, nous en avons neuf. Ce n'est pas la même game! Ça montre aux gars qu'il n'y a pas de marge d'erreur et qu'ils doivent bien jouer», conclut le pilote trifluvien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer