La Classique hivernale prête à recevoir la visite

La patinoire extérieure sur la rue Réal-Proulx aura... (Stéphane Lessard)

Agrandir

La patinoire extérieure sur la rue Réal-Proulx aura demandé à Benoit Dusablon un investissement se chiffrant entre 30 000 et 50 000 $.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) L'attente est enfin terminée pour Benoit Dusablon et sa bande. Dès vendredi et jusqu'au 31 janvier, plus de 800 jeunes fouleront la patinoire aménagée sur la rue Réal-Proulx, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. La classique hivernale du Prix du Gros rassemblera un total de 56 équipes issues du hockey civil et du hockey scolaire.

Le cellulaire du directeur général de l'entreprise trifluvienne ne dérougit pas depuis quelques jours. Les derniers préparatifs allaient bon train jeudi, mais plusieurs détails restaient à fignoler. La qualité de la patinoire, elle, était impressionnante. Les jeunes qui prendront part à cette classique hivernale pourront le constater à compter de ce week-end.

«On a vraiment hâte de les recevoir, sourit Dusablon. Tous les jeunes se verront offrir une tuque et nous avons fait créer une mini coupe Stanley. J'ai même acheté une surfaceuse pour m'assurer que la glace soit bonne pendant toute la compétition!»

Un achat d'environ 5000 $ qui laisse croire qu'une deuxième édition est déjà sur les planches. «Ça devrait revenir l'an prochain. Le but, c'est que ça devienne une tradition. Nous, on fait ça pour promouvoir le sport et redonner aux jeunes.»

Jour et nuit

Les employés et autres bénévoles s'activent sur le terrain depuis un mois. Dans les bureaux, ça fait une centaine de jours que Dusablon et son groupe planifient l'activité, qui s'étendra sur deux fins de semaine.

Si la patinoire a fière allure, c'est grâce à l'assiduité des intervenants. Jour et nuit, la patinoire est arrosée. «Elle n'aura jamais la même qualité qu'une patinoire d'intérieur, mais je la trouve superbe. On a un peu sous-estimé le temps que ça prendrait pour la préparer, mais au final, ça va en valoir la peine.»

Fébrilité

Il n'y a pas que les organisateurs qui piaffent d'impatience à l'idée d'assister aux premiers matchs sur cette fameuse patinoire. Les jeunes ont hâte de la tester. Ceux du Séminaire Saint-Joseph souligneront d'ailleurs cette occasion en portant des uniformes spéciaux, à l'image du Canadien et des Bruins lors de la Classique hivernale de la LNH du 1er janvier dernier.

«Une centaine d'équipes avaient démontré de l'intérêt pour s'inscrire alors on a dû en refuser plusieurs. Peut-être qu'il y aura plus de places dans les prochaines éditions.»

La classique s'adresse aux hockeyeurs des niveaux MAGH, novice et atome. L'horaire est disponible sur le site du Prix du Gros. Par exemple, ce vendredi, ce sont les jeunes de l'Académie TBT qui fouleront la glace en premier. Samedi, le match inaugural mettra aux prises les Barons du Cap aux Castors de Saint-Tite, à 11 h.

Des séances de patinage libre sont aussi prévues pour la population, mardi et mercredi prochain, de 17 h à 20 h. Sur place, des cabines chauffées ont été aménagées pour les joueurs, les arbitres ainsi que les visiteurs. De la tire d'érable sera également servie.

En harmonie avec Hockey Québec

Une fois la tempête passée, Benoit Dusablon affirme ne plus avoir eu de discussions avec les bonzes de Hockey Québec. Le 7 janvier, Dusablon se retrouvait devant un mur alors que l'organisme provincial interdisait à ses équipes du niveau civil de participer à la classique puisque celle-ci n'était pas sanctionnée.

Le hic, c'est que Hockey Québec ne retournait pas les appels de Dusablon. Finalement, la pression populaire et médiatique aura permis de renverser cette décision. Le 7 janvier en soirée, les deux parties en venaient à une entente, à condition que les arbitres soient fédérés et que l'événement du Prix du Gros n'entre pas en conflit d'horaire avec les activités de la fédération, comme la saison régulière ou des tournois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer