CH: une transaction plutôt qu'un congédiement

Le sort de Michel Therrien est entre les... (La Presse)

Agrandir

Le sort de Michel Therrien est entre les mains de Marc Bergevin. L'entraîneur aimerait assurément un peu de renfort dans son alignement, plutôt que son 4 %.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour le tribunal public que sont devenus les médias sociaux, la cause est déjà entendue. Il ne s'agit pas de savoir si Michel Therrien doit payer pour la descente aux enfers du Canadien, mais bien de choisir le meilleur moment pour amener du sang neuf derrière le banc. Les gens, certains journalistes aussi, ont déjà amorcé la confection d'une liste de successeurs potentiels. Pour ceux que ça intéresse, Guy Boucher semble avoir la cote!

Alors, il faut congédier Therrien? Bien sûr que non. Depuis son retour à Montréal, il a su exploiter au maximum le potentiel de la formation concoctée par Marc Bergevin. On peut l'aimer, ou le détester, mais on ne peut pas lui enlever ça. Cette équipe ordinaire, construite autour de Carey Price, a toujours roulé au-dessus des attentes avec Therrien à sa tête. Maintenant que Price s'est abonné pour des mois à l'infirmerie, rien de plus normal que cette équipe soit obligée de se battre pour entrer en séries. Pourquoi croyez-vous que Price a raflé le titre de joueur le plus utile dans la LNH l'an dernier? Justement parce qu'il fait d'une équipe de milieu de peloton une formation qui peut aspirer à la Coupe. Il est bon à ce point, l'Élu.

Alors quand il n'y est pas, on remarque plus facilement que le Canadien se débrouille sans centre numéro un depuis des lunes. Que Max Pacioretty est bon pour marquer des buts hors l'aile mais dans les matchs corsés, où il faut se pointer dans la cuisine pour tester sérieusement le gardien adverse, on le cherche. Que le deuxième meilleur défenseur du Canadien, Andrei Markov, est en sérieuse perte de vitesse. Et qu'Alex Galchenyuk, barouetté d'un trio à l'autre, d'une position à l'autre, semble aussi mêlé qu'une poignée de clous. Ce n'est pas d'un nouveau pilote dont les Glorieux ont besoin, c'est de l'arrivée de joueurs de talent pour épauler les Price, Subban, Gallagher et Galchenyuk.

Parce que le Canadien a vécu toutes sortes de mésaventures avec ses premiers choix depuis 2006, Bergevin devra vraisemblablement passer par le marché des transactions s'il veut étoffer son club. Il a fait essentiellement du rapiéçage depuis son entrée en poste avec les Fleischmann, Ryder, Semin, Vanek, Brière, Parenteau et compagnie, et l'heure est venue d'être un peu plus audacieux. Ça tombe bien, il y a un Québécois dont le talent ne fait aucun doute qui est présentement sur le marché et qui pourrait donner un peu de créativité à un personnel offensif anémique.

Jonathan Drouin... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Jonathan Drouin

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Jonathan Drouin est-il un sauveur? Non. Mais c'est un jeune ailier rapide et fougueux qui peut devenir le meilleur producteur de points du Canadien d'ici deux ans. C'est assez rare merci comme pedigree sur le marché! Bergevin doit tout faire pour s'entendre avec Steve Yzerman, même si ça veut dire s'acquitter d'une facture plus lourde que celle réservée par le Lightning aux formations de l'Ouest. 

Chose certaine, si Bergevin échappe Drouin, il ne pourra plus se servir de l'excuse que c'est plus difficile en réel de bouger que ce ne l'est sur une console de jeux vidéos. Parce que la semaine dernière, le départ de Jarred Tinordi occasionnant l'arrivée de Victor Bartley et de John Scott dans l'organisation montréalaise était refusé systématiquement par ces consoles, qui estimaient que le Canadien était nettement désavantagé par un tel marché!

C'est à Bergevin de fournir un peu d'oxygène à son club. Drouin est une belle option, il y en a d'autres. Si le directeur-gérant préfère la solution facile en limogeant Therrien, il va seulement pelleter en avant les vrais problèmes de l'équipe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer