Les Patriotes se détachent en troisième

Marc-Étienne Hubert... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Marc-Étienne Hubert

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Patriotes de l'UQTR ont entamé leur week-end en sol ontarien avec panache, vendredi soir à Oshawa, en s'offrant une victoire convaincante de 6-2 devant les Ridgebacks de l'Institut universitaire de technologie de l'Ontario (UOIT).

Profitant d'une maigre avance de 3-2 après 40 minutes de jeu, la troupe de Marc-Étienne Hubert a pesé sur l'accélérateur en troisième période en dirigeant 17 tirs vers le filet adverse et touchant la cible trois fois. Avec un but dans chacune des périodes, Carl-Antoine Delisle a mené la charge pour les Patriotes. Anthony Verret (2) et le capitaine Martin Lefebvre ont aussi fait bouger les cordages dans la victoire. Fort de 28 arrêts, Sébastien Auger a pour sa part récolté sa 17e victoire de la saison, un sommet dans le circuit universitaire ontarien.

Malheureusement pour lui, Guillaume Asselin n'a pas noirci la feuille de pointage, voyant ainsi sa séquence de matchs avec au moins un point être freinée à 14.

Les Patriotes reprendront l'action samedi soir au domicile des Gaels de Queen's. Pour l'occasion, les Trifluviens auront certainement très frais en mémoire le duel de vendredi dernier entre ces deux équipes, alors que les Ontariens étaient venus jouer les trouble-fête en arrachant une victoire de 4-3 au Colisée.

Dragons et Estacades sur la route

En hockey collégial, les Dragons du Collège Laflèche auront une lourde commande sur la route ce week-end alors qu'ils affronteront les Jeannois du Collège d'Alma, samedi, avant de rendre visite aux Lions du Cégep Champlain-St. Lawrence, deuxièmes au classement général de la division 1 du RSEQ. Après un départ canon cet automne, la bande à Kevin Desrochers est au coeur d'une période creuse, avec seulement deux victoires à ses neuf derniers matchs. Malgré tout, le champion marqueur de la saison dernière, Julien Gagné, garde le rythme et pointe au cinquième rang des meilleurs pointeurs du réseau provincial avec 33 points en 23 matchs.

De leur côté, les Estacades vont tenter de bâtir sur leur victoire enregistrée aux dépens des Commandeurs de Lévis, en milieu de semaine. Les équipiers de Frédéric Lavoie ont rendez-vous avec les Vikings à Saint-Eustache, formation qu'ils ont vaincue en prolongation lors du seul affrontement cette saison.

Francis Lessard s'amène avec le Blizzard

À l'approche de la date limite des transactions dans la Ligue nord-américaine de hockey, le Blizzard de Trois-Rivières y est allé d'une acquisition majeure qui devrait ramener quelques partisans au Colisée. L'ancien dur à cuire des Sénateurs d'Ottawa Francis Lessard enfilera dorénavant le chandail trifluvien.

En retour, le Blizzard a cédé l'homme fort Hubert Poulin, le défenseur François Godin ainsi qu'un choix de troisième ronde, alors qu'un choix de sixième ronde se retrouve dans le camp trifluvien.

Lessard n'aura donc fait que passer avec les Marquis, lui qui avait été acquis des River Kings de Cornwall le 9 janvier dernier. Le joueur de 36 ans a toutefois refusé de se joindre à la formation du Saguenay.

«Après deux discussions, Lessard leur avait dit qu'il n'allait pas se présenter à Jonquière à cause de la distance. Il y avait trois équipes qui étaient sur le dossier, soit Laval, Sorel et Trois-Rivières. Francis est très heureux de la transaction», a expliqué le directeur général du Blizzard Sylvain Robert, qui espère que cette acquisition changera la donne quant aux foules du Colisée, en baisse dramatique cette saison.

«On sait qu'à Trois-Rivières, les gens semblent vouloir ce genre de joueur. On a décidé d'y aller et on espère que ça va avoir l'effet espéré, autant sur la patinoire que dans l'achalandage.»

Lessard, qui évolue à la ligne bleue, est en mesure de jouer sur une base régulière, et a accumulé 27 points en 98 matchs dans la LNAH, ainsi que 538 minutes de pénalité. Il a aussi disputé 115 rencontres dans la LNH avec les Sénateurs d'Ottawa et les Trashers d'Atlanta.

«Selon moi, c'est le tough numéro un de la ligue. Il peut jouer son shift et il fait preuve de robustesse.»

Lessard ne jouera toutefois pas ce week-end, lui qui est embêté par une blessure à l'épaule. Il devrait toutefois être de retour pour les matchs de la fin de semaine suivante.

Départ de Poulin... et de Veilleux?

En retour de Lessard, les Marquis ont exigé d'obtenir Hubert Poulin, qui en était à sa deuxième saison avec l'équipe. Un départ plutôt surprenant puisque l'équipe comptait sur lui, et sa rigueur au gymnase, afin de remettre son ami Keven Veilleux sur le droit chemin, lui qui n'était pas dans la meilleure des formes à son arrivée à Trois-Rivières. Le départ de Poulin vient donc contrecarrer ce plan. Pire encore, Veilleux a été suspendu par l'équipe lors du match de vendredi après son altercation avec des partisans au Colisée. Les jours de l'attaquant format géant, acquis contre le capitaine Stéphane Boileau à la mi-novembre, pourraient être comptés. Robert avoue d'ailleurs avoir été approché par certaines équipes du circuit à son sujet.

«À l'interne, le dossier de l'altercation est réglé. Mais nous ne sommes pas à l'abris d'une deuxième transaction. Nous sommes à l'écoute et il se peut qu'il fasse partie d'une transaction. Mais présentement, il est un joueur du Blizzard.»

Défaite à Rivière-du-Loup

En attendant l'arrivée de Lessard, le Blizzard s'est incliné par la marque de 6-3, vendredi soir face aux 3L de Rivière-du-Loup. Thomas Beauregard, Nicola Lévesque et Olivier Hotte ont marqué pour la troupe d'Alain Côté. La défaite est allée à la fiche de Marco Cousineau. Les deux formations croiseront de nouveau le fer samedi soir, cette fois au Colisée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer