Entre vous et moi

Lors de son récent passage à une séance...

Agrandir

Lors de son récent passage à une séance d'entraînement du Canadien au mini Centre Bell à Brossard, Jacques Laporte (Commissaire de la LHJQ) a eu l'occasion d'échanger avec Clément Jodoin (un membre du personnel des entraîneurs chez le Canadien). Semble-t-il que les deux anciens entraîneurs des Patriotes de l'UQTR en avaient long à se raconter.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Loranger
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Daniel Horne avait des airs de Gallagher et Marchand!

Une photo d'époque montrant la petite peste Daniel... - image 1.0

Agrandir

Une photo d'époque montrant la petite peste Daniel Horne, qui n'hésitait pas à mettre le feu aux poudres dans l'uniforme des Draveurs.

Retour sur le passé avec l'athlète trifluvien DANIEL HORNE qui a fait parler de lui dans les rangs juniors par sa fougue et sa combativité. Le moins que l'on puisse dire, il ne reculait devant personne malgré son poids d'à peine 140 lb!

Après avoir évolué sous les ordres de RENÉ YOUNG avec les Draveurs midget de la Ligue intercités, il a endossé l'uniforme des Barons du Cap de JOS BOISVERT au début des années 70 aux côtés des LUC TARDIF, JEAN LACERTE, GASTON DESROCHERS, RÉAL TANCRÈDE, DENIS BERGERON et compagnie. 613 minutes de pénalités

Ensuite, il a fait le saut avec les Draveurs de CLAUDE DOLBEC et de MICHEL BERGERON. Au cours des saisons 1974-1975 et 1975-1976, il a visité le cachot à maintes reprises puisqu'il a enregistré 613 minutes de punition en 117 matchs.

La petite peste HORNE a notamment été le couvreur de DANY GEOFFRION, MIKE BOSSY, CLAUDE LAROSE, MARIO TREMBLAY et PIERRE MONDOU. À ses débuts avec les Draveurs, il formait un trio d'énergie avec le Shawiniganais GABY JOURDAIN et RICK NELSON.

Celui qui allait à la guerre a livré trois combats dans le même match contre NELSON BURTON des Remparts. Il a aussi jeté les gants devant MARIO MAROIS des Remparts ainsi que les colosses DANIEL ST-LAURENT et GILLES BILODEAU des Blackhawks de Sorel.

Utilisé lorsque ça chauffait dans la fournaise, il a fait la grève à deux reprises afin d'être employé plus souvent à sa dernière année junior. Il aime bien parler de l'époque glorieuse de la troupe de MICHEL BERGERON avec les MARIO ROUILLARD, DAVE MIGLIA, NORMAND LAPOINTE, RICHARD DALPÉ, JACQUES CLOUTIER, RICHARD DAVID, YVES RICHER, MICHEL COMTOIS, CLAUDE HUARD, ROLAND CLOUTIER, GUY DUPUIS et FRANÇOIS VACHON.

Que d'éloges de René Young!

Au dire de RENÉ YOUNG, un des architectes des Draveurs, avec lequel nous avons jasé vendredi, HORNE était un mélange de BRENDAN GALLAGHER et BRAD MARCHAND pour déranger l'adversaire en tout temps. Lorsqu'il sautait sur la glace, il était en mission. Il possédait un bon coup de patin. Il aimait se mettre le nez dans la cuisine. C'était l'allumeur par excellence. Contre Laval, il était toujours dans les culottes de MIKE BOSSY. C'est ce que confiait YOUNG qui a vu neiger.

Coup de fil de Roger Bédard

DANIEL HORNE, qui avait le coeur plus gros que le Colisée, a refusé une proposition de ROGER BÉDARD pour poursuivre sa carrière dans la Ligue internationale aux États-Unis après son stage junior. Il a opté pour un emploi chez Alex Coulombe (Pepsi) où il prendra sa retraite en 2017 après 40 ans de service. Il célébrera ses 60 ans le 12 juin prochain, soit la même date que MICHEL BERGERON pour qui il a brassé la soupe dans le maillot des Draveurs.

Fan fini du Blizzard de Trois-Rivières

Aujourd'hui, HORNE joue avec les Boys dans deux ligues de garage où il s'amuse comme un gamin. Il est un grand fan de la Ligue de hockey nord-américaine. On le croise aux matchs locaux du Blizzard de Trois-Rivières. À ses yeux, le calibre de jeu est très relevé. Le circuit Godin s'est rajeuni avec la présence de plusieurs joueurs juniors et universitaires. Ça patine et il y a moins de brasse-camarade!

Il fait remarquer que l'homme masqué MARCO COUSINEAU a sauvé plusieurs matchs par ses miracles devant le filet. Celui-ci aurait besoin d'un protecteur à la ligne bleue pour faire le ménage. MATHIEU GUERTIN, l'un de ses favoris, a beaucoup de coeur au ventre. Il donne toujours le plein rendement. Il considère THOMAS BEAUREGARD comme un marqueur naturel. Le capitaine JONATHAN BELLEMARE fait le travail. Par son imposant physique, KEVEN VEILLEUX devrait démontrer plus d'agressivité.

En vitesse...

S'il y a deux personnalités sportives de la région qui ont eu le privilège de côtoyer le monument RENÉ ANGÉLIL qui s'est éteint jeudi, c'est bien RENÉ NOËL, le directeur général du club de golf Le Mirage, et DEBBIE SAVOY-MOREL, la proette en titre du club propriété du tandem ANGÉLIL-DION. Mes plus sincères condoléances à RENÉ et DEBBIE!

Samedi, au CSAD, lors du gala Sport-hommage Mauricie, on innovera en attribuant le trophée du bénévole de l'année en la mémoire du regretté confrère ANDRÉ DUPONT. Très bon coup d'ANDRÉ BEAUCHESNE et sa bande!

Félicitations à CLAUDE BOISVERT qui a enregistré jusqu'à maintenant sept parties parfaites au Quillorama de Trois-Rivières cette saison!

Parmi les amants de sport de glisse qui foulent les pentes de la station Vallée du parc, mentionnons SERGE ST-PIERRE, ÉTIENNE CHÂTEAUNEUF, MARC PAPILLON, ÉRIC ROUSSEAU, LAURENT DÉSAULNIERS, GRATIEN DE LACHEVROTIÈRE, MARCEL DEMERS, MICHEL CORMIER, SERGE COSSETTE, JEAN DUMAS, MICHEL MORIN, PIERRE GIROUX, CHRISTIAN DUGRÉ, GUY LEFEBVRE, SIMON BOUDREAU ainsi qu'ANDRÉ BIRON et son petit-fils JUSTIN.

La question qui tue... Verra-t-on KEVEN VEILLEUX dans l'alignement du Blizzard de Trois-Rivières, samedi, face aux 3L de Rivière-du-Loup?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer