Alouettes: le rêve de Beaulieu se poursuit

Jean-Christophe Beaulieu endossera l'uniforme des Alouettes de Montréal... (Alouettes de Montréal)

Agrandir

Jean-Christophe Beaulieu endossera l'uniforme des Alouettes de Montréal pour les trois prochaines années.

Alouettes de Montréal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Jean-Christophe Beaulieu peut dire mission accomplie. Au coeur d'une dernière campagne très décevante pour les Alouettes de Montréal, le Trifluvien de 25 ans a réussi à répondre aux attentes de l'état-major qui l'a récompensé en lui offrant un contrat de trois ans.

Pour l'ancien des Estacades de Trois-Rivières et du Vert et Or de l'Université de Sherbrooke, cette entente reflète bien la confiance exprimée par la direction à son endroit. «J'ai fait mon entrée dans la ligue avec un contrat de deux ans et j'ai réussi à leur prouver que je pouvais être le centre-arrière partant de cette équipe. J'ai réussi ma mission!», souriait un numéro 46 fort heureux, en entrevue avec Le Nouvelliste.

Après une saison difficile de seulement six victoires en 18 matchs et une première exclusion des séries éliminatoires depuis le retour des Alouettes dans la métropole (1996), Beaulieu est d'avis que la bande à Jim Popp a tout ce qu'il faut pour rebondir lors de la prochaine campagne et retrouver ses lettres de noblesse.

«On a prouvé qu'on avait une bonne défensive et des bonnes unités spéciales. Il faut améliorer l'attaque. À ce niveau, on a de la bonne relève avec Brandon Bridge et un solide vétéran en Kevin Glenn au poste de quart. En plus, Anthony Calvillo prend les rennes de l'attaque, c'est certain qu'on va réussir à marquer des points!», mentionne l'athlète de 6pi 3po et 220 livres.

D'ailleurs, le centre-arrière semble ravi de constater que Popp demeure le maître-d'oeuvre à bord. «Avec son retour et celui de l'ensemble du coaching staff, ça nous apporte une belle stabilité. On peut bâtir quelque chose de permanent.»

Au plan individuel, Beaulieu espère pouvoir prendre davantage de place sur l'échiquier offensif. La saison dernière, il a capté cinq passes pour un total de 75 verges. Il a même inscrit son premier touché en carrière dans la LCF, le 25 juin contre le Rouge et Noir d'Ottawa. 

«J'ai réussi toutes les tâches que les entraîneurs m'ont confiées. Je souhaite m'impliquer encore plus dans les saisons à venir, mais je dois d'abord connaître du succès au camp d'entraînement. Chose certaine, des défis, j'en veux!»

Mercredi, l'entraîneur-chef et directeur général Jim Popp a pris soin de faire l'éloge de son protégé, par voie de communiqué. «Jean-Christophe a continué de se développer dans son rôle de centre-arrière en plus de se donner à fond au sein des unités spéciales. Nous prévoyons l'impliquer encore davantage au sein de notre offensive en 2016 afin de profiter de sa vitesse trompeuse et son habileté à courir», a indiqué le grand manitou des Alouettes.

D'ici le début du pré-camp d'entraînement, prévu au mois d'avril en Floride, Beaulieu sillonnera les écoles de la métropole avec quelques-uns de ses coéquipiers dans le cadre du programme «Ensemble à l'école».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer