Les Boys encensent Léon Rochefort

Une photo pour la postérité en compagnie du...

Agrandir

Une photo pour la postérité en compagnie du fêté Léon Rochefort (centre de la photo), entouré d'Alain Labrecque, Jean Pierre Carpentier, Daniel Milette, René Brouillette, Yves Gagnon, Paul Larose, Yves Barrette, Gilles Lesieur, Alain Tremblay, Louis Beaudet, Claude Lemieux, André Aubry, Jean Guy Doucet et Pierre Genest.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Loranger
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dernièrement, un groupe de hockeyeurs boomers ont tenu à souligner la retraite de LÉON ROCHEFORT, non pas sa carrière professionnelle, mais bel et bien celle où il évoluait chez les Boys, soit dans les ligues communément appelées «ligues de garage» où il a fait mouche durant de nombreuses années, entre autres, au Complexe sportif les Deux Glaces de Saint-Louis-de-France.

L'occasion était belle pour inviter l'ancien globe-trotter dans la LNH à venir se baigner pour une dernière fois dans «l'odeur d'une chambre de hockey», comme le montre notre photo.

De plus, le groupe piloté par CLAUDE LEMIEUX (un bon collaborateur) a salué deux pionniers des ligues de garage, soit les anciens professionnels MICHEL CORMIER et ANDRÉ AUBRY qui ont eux aussi laissé leur empreinte au fil du temps.

Labrecque, Genest, Cormier et les autres

Quelques commentaires de coéquipiers qui ont eu le privilège de côtoyer l'ex-membre des Rangers, Canadiens, Flyers, Kings, Red Wings, Flames et Canucks au fil des années chez les boomers...

ALAIN LABRECQUE: Grandeur d'âme et simplicité incomparable... 

PIERRE GENEST: Toujours un bon mot pour chacun, mais surtout jamais rien de négatif... 

MICHEL CORMIER: Travaillant, souriant, toujours prêt à prodiguer des conseils. Un brillant athlète qui excellait dans tous les sports. Il aurait pu faire carrière comme joueur de baseball professionnel. Ses trois passions: sa famille, le hockey et le golf...

GILLES LESIEUR: Quel plaisir ce fut de côtoyer ce grand homme dans tous les sens du mot... 

ALAIN PERRON: Ce fut un pur bonheur de le voir évoluer avec autant d'efficacité, d'intelligence et de grâce, tout comme ce fut un privilège de côtoyer l'homme, qui est resté humble, accueillant et généreux... 

JEAN PIERRE CARPENTIER: Toujours un bon mot pour te donner confiance. Au golf comme sur la glace, quel gentleman!... 

YVES GAGNON: De ne plus me faire surnommer le Kid va me manquer... Quel homme!

MICHEL MORIN: Ce qui caractérise Léon, c'est son humilité. Il te fait sentir grand à côté de lui et c'est encore un grand compétiteur. Il n'a pas besoin de parler, sa présence dit tout... 

LOUIS BEAUDET: Une grande réussite! Très peu avare de son talent qu'il savait communiquer aux autres... 

ALAIN TREMBLAY: Humble dans toute la force du mot... 

YVES «TONIO» BARRETTE: Homme d'intensité. Je me souviens étant très jeune de la série Canadien-Detroit au printemps 1966. Le Canadien perdait la série 0-2 et se dirigeait vers Detroit. LÉON, fraîchement rappelé des As de Québec, formait un trio avec DAVE BALON et HENRI RICHARD et ce réveil amena le CH à la coupe Stanley! Quel beau souvenir!... 

ANDRÉ AUBRY: Une personne qui a très bien su organiser sa vie autour du sport, autant au hockey qu'au golf. En un mot, un grand sage!... 

CLAUDE LAMARRE: L'exemple de la force tranquille, l'élégance classique, une attitude toujours positive dans le respect des personnes et des traditions... 

CLAUDE LEMIEUX: Homme d'écoute et un perfectionniste qui ne se lassait jamais de nous enseigner. Lorsqu'il discutait hockey, il parlait rarement du talent des joueurs mais plutôt de leurs qualités humaines. Profite pleinement de ta deuxième retraite, mon ami LÉON!

Keven Robert ... (Martytograf) - image 3.0

Agrandir

Keven Robert 

Martytograf

De Bergeron à St-Onge

Avez-vous passé un beau temps des Fêtes? Moi si... À travers les bonnes bouffes en famille, j'ai assisté par le truchement de la télévision à la Coupe Spengler, remporté par le Canada (joueurs évoluant en Europe), où il faisait bon revoir dans le feu de l'action l'arrière offensif trifluvien MARC-ANDRÉ BERGERON au sein de la formation canadienne pilotée par GUY BOUCHER (un futur entraîneur dans la LNH, si vous voulez mon avis)... 

Le plus grand match de hockey a été présenté mardi aux Championnat mondial junior à Helsinki, Finlande, alors que le pays hôte, la Finlande, a pris la mesure de la Russie en prolongation dans une fin de match hollywoodienne!

La plus grande déception a été signée par la tenue de l'équipe junior du Canada, sans oublier le Canadien de Montréal qui ne va nulle part depuis les dernières semaines, nonobstant leur belle sortie en plein air à la Classique hivernale contre les Bruins de Boston, et ce, grâce à la dynamo GALLAGHER et au gardien de but CONDON. Qu'est-ce qui se passe chez le Canadien? Depuis que THERRIEN a rétrogradé le vétéran MARKOV, rien ne va plus à Montréal. BERGEVIN devra bouger et ça presse! Sinon, quelqu'un écopera...

Finalement, je vous recommande fortement deux films, soit Commotion et Spotlight, présentement à l'affiche dans les salles de cinéma d'ici. Du bonbon!

Les étoiles seraient bien alignées pour que le club de golf Gentilly demeure debout la saison prochaine. C'est à suivre...

Les Barons Plante Sports (LHSAM) ont été très impressionnants avant la pause du temps des Fêtes. Au plan individuel, MAXIME DUFOUR (12 points en 5 matchs) a été sélectionné l'étoile offensive de décembre. À la mi-saison, le petit attaquant recrue trône au sommet des compteurs dans le circuit Beauchamp avec un cumul de 33 points (15-18) en 17 rencontres.

De son côté, KEVEN ROBERT a mérité le titre de joueur défensif. Rappelons que l'ancien patineur des Patriotes de l'UQTR avait dénoué l'impasse en prolongation dans le match contre les grands rivaux, soit le Bellemare de Louiseville.

DUFOUR et ROBERT seront envoyés sous les réflecteurs vendredi à l'avant-match de la confrontation entre la redoutable machine Groupe Lafrenière Tracteurs de Sainte-Anne, du mentor TOMMY GAUTHIER, face aux équipiers de PATRICK LAMPRON. 

La bande à FABIEN DUBÉ dévoilera également le montant qui avait été amassé lors de la soirée en l'honneur du petit JAYSON BOUCHARD alors que près de 982 amateurs étaient réunis à l'aréna Jean-Guy-Talbot. Le capitaine ALEXANDRE JALBERT effectuera un retour au jeu, tout comme MATHIEU LAVERDURE et FRANCIS BEAUREGARD.

Pour les intéressés, l'organisation des Barons tiendra son tournoi annuel de poker samedi (13 h) à la salle Félix-Leclerc. Pour plus d'information: baronssenior@outlook.com.

Chapeau à l'as gardien de but MARCO COUSINEAU qui a été nommé joueur défensif de décembre dans la LNAH!

Lancé par le battant JACK ST-ONGE en 1972, la 45e édition du Tournoi de hockey atome Desjardins se déroulera du 11 au 24 janvier au Centre Gervais Auto. Cette classique provinciale attirera 42 équipes provenant de Chibougamau à Gatineau, en passant par Québec et Montréal.

La présidence d'honneur a été confiée à SYLVIE DROLET de Canadian Tire Shawinigan. À noter que le 24 janvier, un match amical opposera l'équipe du maire MICHEL ANGERS à la puissante formation des Caisses Desjardins. Selon nos espions, PIERRE-YVES ROUSSEL, le grand manitou de l'équipe Desjardins, ne serait pas sorti de l'auberge devant le guerrier ANGERS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer