• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Les événements et individus qui ont marqué l'année sportive régionale en 2015 

Les événements et individus qui ont marqué l'année sportive régionale en 2015

Le canoéiste Gabriel Beauchesne-Sévigny (derrière sur la photo)... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Le canoéiste Gabriel Beauchesne-Sévigny (derrière sur la photo) a connu l'une de ses meilleures saisons en carrière, même s'il a loupé sa qualification olympique. Il aura heureusement la chance de se reprendre au printemps prochain.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

C'est devenu une tradition de fin d'année, Le Nouvelliste vous présente les dix événements et individus qui ont façonné l'univers du sport dans notre région au cours de la dernière année. L'équipe des sports a épluché une vingtaine de candidatures d'une cuvée 2015 qui aura été tout sauf banale.

Il y a eu des victoires émotives, des défaites difficiles à encaisser et d'autres moments dont on se souviendra encore dans vingt ans. On vous propose aujourd'hui les positions 10 à 6 de notre classement. Bonne lecture... et bonne année 2016.

10 > La région s'amuse aux Jeux panaméricains

Les athlètes de la région n'ont pas raté leur coup l'été dernier devant leurs propres partisans lors des Jeux panaméricains de Toronto. Cinq des six participants sont revenus de Toronto avec au moins une médaille en main.

Le coureur de fond Alex Genest a profité de la compétition pour confirmer qu'il était de retour au sommet en remportant la médaille d'argent au 3000 m steeple-chase.

L'athlète de Lac-aux-Sables avait dû prendre une longue pause de la piste lors de l'année précédente, victime d'une dépression. Genest a même pris part aux Championnats du monde d'athlétisme plus tard dans la saison, mais a été éliminé après une chute en vague préliminaire.

Après avoir participé au prestigieux Giro d'Italie, Hugo Houle a représenté le Canada lors des Jeux panaméricains et s'est imposé au terme de l'épreuve du contre-la-montre en grimpant sur la plus haute marche du podium. Au cours de l'été, le cycliste de Sainte-Perpétue avait aussi remporté le Championnat canadien en plus de participer au Championnat du monde amateur.

Gabriel Beauchesne-Sévigny a connu l'une de ses meilleures saisons en carrière en canoë-kayak, saison pendant laquelle il a remporté la médaille d'or en duo avec Benjamin Russell lors de l'épreuve du 1000 m des Panams.

Plus tôt dans la saison, en juin, Beauchesne-Sévigny avait aussi offert une excellente performance sur le circuit de la Coupe du monde, à Copenhague, en remportant l'or au C2 500 m et 1000 m, mais surtout, en gagnant l'épreuve de 500 m individuel. La saison s'est toutefois terminée sur une note décevante pour le Trifluvien, qui a raté sa qualification en vue des Jeux olympiques de Rio.

Toujours dans le bassin torontois, Laurence Vincent-Lapointe a survolé la compétition en canoë-kayak, en remportant l'or en C1 200 m. La reine de la discipline semblait impossible à stopper cette année, jusqu'aux Mondiaux de canoë-kayak. Pour la première fois depuis 2010, elle n'a pas été sacrée championne du monde, ratant même le podium après avoir commis une erreur.

Finalement, aux Jeux parapanaméricains, le cycliste Charles Moreau a ajouté deux médailles de bronze à sa collection. Le Trifluvien d'adoption, déménagé récemment à Victoriaville, figure parmi les favoris au pays pour les Jeux paralympiques de Rio.

Mikaël Zewski tentera de reconquérir un titre mineur... (Ici Radio-Canada) - image 3.0

Agrandir

Mikaël Zewski tentera de reconquérir un titre mineur en 2016, après avoir perdu la ceinture NABF des mi-moyens au printemps dernier. 

Ici Radio-Canada

9 > Mikaël Zewski perd sa ceinture

Onze mois après avoir mis la main sur la ceinture NABF des mi-moyens, Mikaël Zewski a subi, en mai dernier, sa première défaite en carrière. 

Contre le Russe Konstantin Ponomarev, un type affichant sensiblement les mêmes chiffres que lui, le pugiliste de Trois-Rivières a essuyé une défaite par décision unanime des juges, perdant du coup son titre et la fenêtre d'opportunité qui semblait s'ouvrir devant lui pour un combat de championnat du monde.

Au cours de ce combat, son 27e en carrière, Zewski a été atteint à plusieurs reprises, Ponomarev s'imposant comme un maître de la contre-attaque. Après avoir remporté le premier round, le Trifluvien n'a pas été en mesure de s'ajuster au style de son adversaire et il est rentré de Las Vegas quelque peu amoché. Vaincu, Zewski n'était pourtant pas abattu. 

Avec l'aide de son gérant, il a tenté d'organiser un combat face à Raymond Serrano, un type qui affichait alors 21 victoires en 23 sorties.

Un mois plus tard cependant, l'athlète de 26 ans devait faire une croix sur cet important rendez-vous et opter pour un plan B, qui allait devenir le beaucoup moins menaçant Ayi Bruce. 

Aidé par son jab - un outil qui lui avait cruellement manqué devant Ponomarev -, Zewski a aisément vaincu Bruce grâce à un K.-O. au cinquième round, de quoi l'encourager pour la suite de sa carrière, lui qui voudra reconquérir une ceinture en 2016. 

À ce chapitre, il pourra encore miser sur son nouveau préparateur physique, Victor Conte, un type habitué de travailler avec des boxeurs de calibre mondial. Il y a quelques semaines, une rumeur laissait entendre que le protégé de l'écurie Top Rank pourrait se retrouver sur la carte du 30 janvier au Centre Bell, mais les chances qu'un tel scénario se matérialise sont maintenant bien minces. 

En terminant, malgré la disparition de l'entreprise TAG.Média, Yves-François Blanchet serait encore intéressé à présenter un gala de boxe mettant Zewski en vedette en Mauricie, selon des informations publiées sur certains sites spécialisés. Un dossier assurément à suivre au cours de la prochaine année.

Lors des X Games d'hiver, le skieur de... (Courtoisie) - image 4.0

Agrandir

Lors des X Games d'hiver, le skieur de Saint-Boniface Alex Bellemare a récolté la médaille de bronze dans la discipline du slopestyle.

Courtoisie

8 > Alex Bellemare s'éclate aux X Games

À sa deuxième présence aux X Games d'hiver, la Mecque des sports extrêmes, Alex Bellemare a impressionné la galerie en remportant la médaille de bronze lors de l'épreuve de ski slopestyle.

L'athlète de 21 ans a obtenu une note de 85,66 lors de sa deuxième descente et il a été devancé uniquement par les Américains Nick Goepper et Joss Christensen, champion aux Jeux olympiques de Sotchi.

C'est grâce à son travail sur les rampes qu'il s'est attiré la faveur des juges, particulièrement lorsqu'il a réussi un bretzel, une manoeuvre où il enchaîne deux rotations de 450 degrés avec une glissade sur un rail entre chacune. 

Les pentes d'Aspen au Colorado semblent sourire à Bellemare, puisqu'en 2013, le skieur acrobatique de Shawinigan avait obtenu une quatrième place lors de la même épreuve.

La saison s'était toutefois terminée de manière décevante, puisqu'une mauvaise chute en entraînement aux Championnats du monde lui avait déchiré le ligament croisé antérieur du genou gauche.

L'opération et la période de réhabilitation lui ont fait rater une partie de la saison 2014, et peut-être même une qualification pour les Jeux olympiques de Sotchi.

Sa saison 2015, et surtout, cette médaille de bronze aux X Games, aura permis de confirmer que l'athlète de 22 ans est en mesure de se hisser parmi les meilleurs au monde de sa discipline.

Une perspective intéressante alors qu'un nouveau cycle olympique se met en marche cette année.

Bellemare fait d'ailleurs partie de l'équipe canadienne de ski acrobatique.

Nicholas Berrouard a raflé les honneurs du Marathon... (La Presse) - image 5.0

Agrandir

Nicholas Berrouard a raflé les honneurs du Marathon de Montréal en septembre après avoir terminé cinquième en 2013 et quatrième en 2014.

La Presse

7 > Nicholas Berrouard surprend le peloton au marathon de Montréal

Nicholas Berrouard avait fixé la barre très haut en prévision de la 25e édition du Marathon de Montréal. Cinquième en 2013 et quatrième en 2014, le Shawiniganais visait une place sur le podium du plus prestigieux événement de course à pied à être présenté au Québec. 

Ce matin du 20 septembre, l'athlète de 34 ans aura décidément livré la marchandise alors qu'il a franchi le fil d'arrivée en premier, fort d'une confortable avance de 13 secondes devant son plus proche poursuivant, grâce à sa meilleure performance à vie. 

Son temps de 2 heures 26 minutes et 43 secondes nécessaire pour franchir les 42,2 kilomètres lui permet désormais de revendiquer le deuxième temps le plus rapide de l'histoire de la Mauricie sur cette distance, derrière la marque de Richard Tessier de Sainte-Anne-de-la-Pérade, réalisée en 2004 à Philadelphie. (2:24:53). 

En plus de cette performance, Berrouard a également bouclé le Marathon d'Ottawa en 19e position, le 24 mai, avec un chrono de 2 heures 28 minutes et  18 secondes.

En étant repêché au 28e rang de la... (Courtoisie) - image 6.0

Agrandir

En étant repêché au 28e rang de la première ronde par les Islanders de New York, l'attaquant-vedette des Cataractes de Shawinigan Anthony Beauvillier a causé une certaine surprise puisque la plupart des dépisteurs et autres experts croyaient qu'il serait repêché au deuxième tour.

Courtoisie

6 > Anthony Beauvillier réclamé en première ronde

L'incroyable saison d'Anthony Beauvillier lui a fait vivre des émotions incroyables au mois de juin. À la fin de la soirée, les Islanders de New York l'ont extirpé du siège sur lequel il était vissé depuis trois heures au domicile des Panthers de la Floride afin d'en faire un choix de première ronde au repêchage de la LNH.

Le directeur-gérant Garth Snow a dû réaliser une transaction afin de pouvoir mettre la main sur la vedette des Cataractes.

Beauvillier a pu causer une certaine surprise grâce à une feuille de route sans tache. 

En moins de 12 mois, il a aidé Équipe Canada des moins de 18 ans à mériter l'or au tournoi Ivan-Hlinka, flirté avec le plateau des 50 buts en saison régulière et il a été nommé co-capitaine du match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey avec un certain Connor McDavid.

Même s'il n'est pas un géant, Beauvillier s'est démarqué à chaque fois qu'il en avait l'occasion par sa hargne et son désir de compétitionner, des éléments qui ont séduit les Islanders.

Depuis, Beauvillier est apparu sur le radar d'Équipe Canada junior. Et il a été nommé capitaine des Cataractes.

Il est décrit par plusieurs hommes de hockey comme le joueur le plus complet de la LHJMQ. 

Si, individuellement, son parcours est un sans faute, le prochain défi de Beauvillier sera de conduire son équipe jusqu'à la terre promise en séries.

D'ici là, le jeune homme originaire de Sorel-Tracy voudra tout faire en son possible pour ramener la médaille d'or au pays, lui qui participe au Championnat mondial de hockey junior, à Helsinki en Finlande.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer