Joyeux Noël... et bon golf!

Ne remisez pas vos sacs de golf tout... (Photo: Olivier Croteau)

Agrandir

Ne remisez pas vos sacs de golf tout de suite. En cette veille de Noël, le club de golf Les Rivières invite les amants de la petite balle blanche à fréquenter leur site pour une dernière journée. Il y a une dizaine de jours, des mordus avaient d'ailleurs testé les verts du club.

Photo: Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Snowbirds amateurs de golf qui coulent des jours heureux en Floride ne feront pas de jaloux dans la région, du moins pas en cette veille de Noël. Conséquence des conditions météorologiques atypiques pour cette période de l'année, le club de golf Les Rivières ouvrira ses portes aux mordus de la petite balle planche.

Ces derniers auront la chance de fouler les verts entre 10 h et 14 h, et ce pour la modique somme de 5 $! «C'est une grande première pour nous», sourit Audrey-Ann Comeau, professeure au club. «Nous avons déjà accueilli des golfeurs le 1er décembre et encore dernièrement, certaines personnes utilisaient le terrain, mais on parlait davantage de tolérance. Là, c'est officiel, on reçoit du monde!»

Les golfeurs et disc-golfeurs peuvent se réjouir, donc, puisque le neuf trous, le disc golf ainsi que le mini-golf seront disponibles. Les derniers départs se donneront vers 14 h. Toutefois, la cantine demeurera fermée et les golfeurs doivent prévoir de l'argent comptant afin de payer leur partie.

«Si on parvient à attirer entre 20 et 50 golfeurs, nous serons très heureux. On s'attend à vivre une belle expérience et nous encouragerons les gens à venir avec les membres de leur famille ou leurs amis. Pour un mois de décembre, les verts sont quand même en bonne condition. Il faut aussi comprendre que c'est la dernière chance avant le printemps prochain. Avec les températures prévues à compter du 25 décembre, nous allons remettre les toiles et nous préparer en fonction de 2016.»

Mais d'ici là, il y a encore quelques parties à l'enjeu...

Dur temps pour les activités hivernales

S'il est possible de voir des golfeurs dans la région en plein 24 décembre, on se doute bien que la pratique des activités dites «hivernales» est un peu plus problématique. Le ski, les sports de glisse, le patinage et la pêche au poulamon sont touchés de plein fouet par la clémence de Dame Nature...

Même si La Tuque a une position géographique qui lui permet normalement de recevoir davantage de neige que les villes de la région plus au sud, il en est tout autrement cette année. La cité la plus nordique de la région n'a pas reçu d'importantes quantités de neige. Le centre de ski municipal devrait toutefois pouvoir, grâce à l'enneigement artificiel, accueillir les premiers skieurs et planchistes dès le 26 décembre. 

Le centre de glisse Vallée du Parc est ouvert en cette veille de Noël, mais sera fermé le 25 décembre. La direction indique toutefois aux clients de consulter le site Internet ou la page Facebook du centre de glisse afin de s'assurer de l'état des pistes. La neige artificielle devrait toutefois tenir le coup lors du temps chaud de la veille de Noël. «S'il pleut un jour ou deux, ça ne sera pas pour nous la fin du monde», souligne Annie Brousseau, la directrice adjointe de Vallée du Parc. 

Avec l'hiver qui tarde à s'installer, les patineurs ne fréquentent pas encore le Domaine de la forêt perdue. Le propriétaire des lieux, Jean-Pierre Binette, souligne que si la température la nuit passe sous la barre des zéro degrés Celsius, les sentiers de patin pourraient bien ouvrir dès le 27 décembre.  

En raison de la situation exceptionnelle, la Ville de Trois-Rivières est forcée d'offrir des plages horaires supplémentaires dans les arénas Claude-Mongrain et Jérôme-Cotnoir ainsi qu'au Colisée pour la période des Fêtes. Les patinoires extérieures ne peuvent pas être aménagées. Les horaires du patinage et hockey libre sont disponibles au www.v3r.net

La neige n'est pas suffisamment abondante dans la parc national de la Mauricie. Les sentiers de raquettes et les pistes de ski de fond ne sont donc pas praticables. «Les quantités de neige ne sont pas encore suffisantes pour qu'on aménage les pistes de ski de fond. Il est toutefois possible de faire de la randonnée d'hiver», explique Martine Tousignant, porte-parole du parc national de la Mauricie. 

Même son de cloche à la Vallée Rocanigan, un site qui s'est autoproclamé «le royaume de la raquette». Les sentiers sont enneigés, mais ils ne peuvent être pratiqués avec des raquettes. «Les clients viennent faire de la marche avec des crampons. C'est de plus en plus populaire», indique la propriétaire des lieux, Danielle Lafrenière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer