Rien ne va plus!

L'ancien joueur des Cataractes Jason Pominville a inscrit... (Associated Press)

Agrandir

L'ancien joueur des Cataractes Jason Pominville a inscrit le premier filet du Wild, mardi, dans une autre défaite ponctuée de quelques revirements coûteux pour le Canadien.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Encore une fois, ce n'est pas l'effort qui a manqué, mais l'offensive du Canadien est restée coincée au neutre et les hommes de Michel Therrien ont subi un revers de 2-1, mardi, face au Wild du Minnesota.

Le Canadien (20-13-3) a donc encaissé un cinquième revers de suite pour une première fois depuis 2012 et il a perdu neuf de ses 10 dernières rencontres. Le Tricolore a concédé 32 buts à ses 10 derniers matchs et en a marqué seulement 15.

«C'est frustrant, c'est sûr, a dit Therrien. On voudrait gagner plus souvent et on méritait certainement des meilleurs résultats à travers cette séquence-là.»

Après des défaites sévères de 6-2 et 5-1 contre les Stars de Dallas et les Predators de Nashville, samedi et lundi, c'est à nouveau l'offensive qui a fait défaut du côté du Tricolore. Mike Condon a bien fait, repoussant 20 lancers. Mais sa dernière victoire remonte toujours au 1er décembre, face aux Blue Jackets de Columbus.

«Quand les joueurs ont de la difficulté avec la production offensive, ils serrent un peu plus le bâton, a mentionné Therrien. Ils sont plus nerveux. Il faut rester concentré sur ce qu'on doit faire. On fait beaucoup de bonnes choses, mais on ne réussit pas à marquer des buts.»

Daniel Carr a rendu les choses intéressantes en fin de match avec son troisième but en neuf matchs avec le Canadien.

Jason Pominville et Charlie Coyle ont fourni l'offensive pour le Wild (18-9-6), qui occupe le deuxième rang dans la LNH avec seulement quatre défaites à la régulière devant ses partisans cette saison (13-4-1). Darcy Kuemper a bien été appuyé par ses coéquipiers et a réussi 24 arrêts.

«Ç'a été un match serré des deux côtés. Il n'y avait pas beaucoup d'espace sur la patinoire. Ça devient un jeu d'erreurs. Les deux buts accordés sont survenus après des revirements. C'est ce qui a fait la différence.»

Le défenseur du Canadien Tom Gilbert a quitté la rencontre en première période en raison d'une blessure au bas du corps. La brigade défensive du Tricolore est déjà privée de Jeff Petry, blessé au haut du corps samedi à Dallas. L'attaquant Devante Smith-Pelly était de retour après une absence de huit matchs en raison d'une blessure au bas du corps.

Le Canadien sera de retour en action samedi, quand il rendra visite aux Capitals de Washington.

Le cauchemar se poursuit

Les deux équipes ont offert du jeu animé dès le début de la rencontre et les deux gardiens ont tenu le fort jusqu'à ce que Pominville ouvre la marque après 12:38 de jeu.

Un horrible revirement d'Alexei Emelin dans sa zone a permis à Mikaël Granlund de décocher un tir. Condon a fait l'arrêt, mais Pominville l'a battu du revers sur le retour.

Le Canadien a augmenté le rythme en deuxième et Max Pacioretty s'est retrouvé au coeur de plusieurs menaces. Le capitaine du Tricolore a toutefois été incapable d'inscrire un troisième but en 11 matchs en décembre.

Plus tard, Coyle a porté un dur coup aux visiteurs en troisième période. Après un revirement de Lars Eller en zone neutre, Coyle a pu s'amener sur le flanc gauche et il s'est débarrassé de la couverture de Nathan Beaulieu avant de battre Condon du côté éloigné.

Le Canadien a obtenu un second souffle avec 7:14 à faire. Un tir d'Eller a été ralenti par un joueur du Wild et Carr a pu le récupérer devant Kuemper, qui s'est étendu sur la glace. Le tir de Carr est passé sous le gardien du Wild.

Kuemper s'est finalement dressé devant les dernières attaques du Canadien à six contre cinq.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer