Le CH s'enlise encore

Les joueurs du Canadien avaient la mine bien... (Associated Press)

Agrandir

Les joueurs du Canadien avaient la mine bien basse en quittant la patinoire de Nashville, comme en témoigne cette photo de P.K. Subban, Lars Eller et Daniel Carr.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Nashville

C'est le jour de la marmotte chez le Canadien.

Pour la deuxième fois en autant rencontres, le Tricolore a eu recours à deux gardiens, s'inclinant finalement 5-1 devant les Predators de Nashville.

Le Canadien (20-12-3) a ainsi subi un quatrième revers de suite, et un huitième à ses neuf dernières rencontres. Il demeure en tête de la section Atlantique, mais seulement parce que les Bruins de Boston et les Red Wings de Detroit, ses principaux poursuivants, étaient en congé lundi.

Malgré tout, l'entraîneur-chef Michel Therrien préfère voir le verre d'eau à moitié plein, plutôt qu'à moitié vide. «La seule place où nous ne sommes pas en mesure de dominer, c'est au pointage, a-t-il dit après la rencontre. On domine dans tous les aspects du jeu - les lancers, les chances de marquer, le temps de possession -, et en temps normal ça te permet de gagner des matchs. Présentement, je ne peux rien reprocher à ce groupe-là, tant au niveau de l'éthique de travail que de la concentration.»

Dustin Tokarski, qui a entamé la rencontre devant le filet du Tricolore, a cédé son poste à Mike Condon à la suite du troisième filet des Predators, à 3:08 de la troisième période. Tokarski, qui était venu en relève à Condon après que celui-ci eut accordé six buts sur 23 lancers samedi soir contre les Stars de Dallas, a terminé la rencontre avec 11 arrêts sur 14 tirs. Condon a complété le match avec trois arrêts sur quatre lancers.

«Ç'a été difficile», a répondu sèchement Therrien à propos du travail des gardiens.

En deux matchs depuis le début de ce voyage, le Canadien a maintenant alloué 11 buts et n'en a marqué que trois. Alex Galchenyuk, qui fut l'attaquant le plus dangereux du CH pendant toute la rencontre, a été le seul à noircir la feuille de pointage.

Le capitaine Shea Weber, Roman Josi et Ryan Ellis ont déjoué Tokarski, tandis que Calle Jarnkrok a trompé la vigilance de Condon pour les Predators (17-11-6). Colin Wilson a complété la marque dans un filet désert.

Pekka Rinne, qui connaît traditionnellement du succès contre le CH, a repoussé 35 tirs au total. Il présente maintenant une fiche de 5-1-1 en sept matchs en carrière face au Canadien.

Après avoir patienté pendant 34 rencontres, le défenseur Jarred Tinordi a disputé un premier match avec le Canadien de Montréal cette saison. Tinordi a été jumelé à Tom Gilbert, et il a connu un match à l'image de l'équipe. Le joueur de six pieds six pouces et 230 livres a complété la rencontre avec un différentiel de moins-3 et un temps d'utilisation de 15:31.

«Il a fait ce qu'il avait à faire et n'était pas responsable des chances de marquer contre lui. Pour un premier match cette année, je l'ai trouvé bon.»

À l'attaque, Michael McCarron a disputé un deuxième match dans la Ligue nationale, toujours à l'aile droite, tandis que Sven Andrighetto a de nouveau été laissé de côté. McCarron s'est notamment illustré en y allant d'une charge vers Rinne en milieu de deuxième période, sauf qu'il a semblé se blesser en entrant en contact avec le gardien des Predators.

David Desharnais a aussi retrouvé son vieux complice, Max Pacioretty, au sein du premier trio, qui fut complété par Dale Weise. Therrien, visiblement à la recherche de solutions pour relancer l'attaque, a entre autres placé le Québécois à la pointe en avantage numérique en compagnie de P.K. Subban. Sans succès.

Le Canadien poursuivra son périple de huit matchs - le plus long cette saison dans le circuit Bettman - en rendant visite au Wild du Minnesota mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer