Blizzard: gare au piège venu de l'Ontario

Le Blizzard croisera le fer avec les River... (Olivier Croteau)

Agrandir

Le Blizzard croisera le fer avec les River Kings de Cornwall vendredi soir à Trois-Rivières pour le premier de trois affrontements avec ses rivaux ontariens d'ici le 3 janvier.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La parité dans la Ligue nord-américaine de hockey cette saison est somme toute assez appréciable. Avec sept formations séparées par 10 points, à peu près tout le monde est encore dans le coup, à mi-chemin du calendrier régulier. Sauf une exception qui vient confirmer la règle: les pauvres River Kings de Cornwall.

Les Ontariens, qui piétinent dans les bas-fonds du circuit Godin avec trois petites victoires et à peine sept points au compteur en 19 matchs, seront d'ailleurs en visite vendredi soir au Colisée de Trois-Rivières pour se frotter au Blizzard, vainqueur de cinq de ses six derniers matchs.

Malgré la fiche de ses rivaux, l'entraîneur du Blizzard Alain Côté demeure prudent pour ce premier de trois duels avec les River Kings d'ici le 3 janvier. Il tente de préparer sa troupe du mieux possible, tout en gardant les yeux de ses équipiers loin du classement général. 

Lors du seul affrontement entre les deux équipes, le Blizzard s'était imposé 6-3. «C'est toujours difficile de préparer son équipe pour un match comme ça. Il y a toujours l'aspect mental qui entre en ligne de compte. Mais peu importe l'adversaire, on doit tout faire pour arriver prêt», mentionne-t-il, tout en soulignant que les River Kings ont surpris les Marquis de Jonquière, meneurs au classement, pas plus tard que le week-end dernier.

«C'est une équipe jeune qui va arriver ici grandement motivée avec le retour derrière le banc de Bob Desjardins. C'est un gars très actif et qui fait une différence. Chose certaine, ce n'est pas une équipe à prendre à la légère», prévient Côté, qui sera encore privé de Yann Joseph pour les rencontres du week-end.

À ce sujet, l'entraîneur des Trifluviens se réjouit de voir son équipe batailler pour le premier rang, malgré l'absence du vétéran joueur de centre, un rouage important de l'attaque. «Il y a d'autres joueurs qui ont pris le relais. On a plus de profondeur cette année. C'est un aspect qui nous avait empêchés d'aller plus loin dans le passé. Quand un gars du top-6 se blessait, on se trouvait à court de ressources. Cette fois, des gars comme Mathieu Guertin, Alexandre Comtois et Carl Gélinas ont joué du gros hockey dernièrement.»

Par ailleurs, le Blizzard sera comblé au niveau robustesse alors que les Gabriel Boutin-Gagnon, Chris Cloutier et Hubert Poulin seront en uniforme.

Le Cool FM à vendre

Ailleurs dans la LNAH, Léo-Guy Morissette a dévoilé jeudi que sa concession du Cool FM de Saint-Georges était à vendre. Selon ce qu'il a avancé sur les ondes du 103,5 Cool FM, la décision a été prise en raison de ses problèmes de santé.

Ancien propriétaire d'une concession en sol trifluvien, M. Morrissette avait fait l'acquisition du Cool FM à l'été 2014, après avoir vendu son équipe de la cité de Laviolette à des investisseurs locaux.

La LNAH assurera les opérations du Cool FM jusqu'à ce que de nouveaux propriétaires se manifestent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer