• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Équipe d'étoiles des 20 ans de la LNAH: un redoutable trio pour la région 

Équipe d'étoiles des 20 ans de la LNAH: un redoutable trio pour la région

Denis Paul a été intronisé au Temple de... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Denis Paul a été intronisé au Temple de la renommée de la LNAH, en 2013.

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après le gardien Luc Bélanger, trois attaquants qui ont fait vibrer la région l'ont rejoint au sein de l'équipe d'étoiles choisie par les partisans afin de souligner les 20 ans d'existence de la Ligue nord-américaine de hockey.

Yann Joseph totalise 13 saisons dans la LNAH,... (François Gervais) - image 1.0

Agrandir

Yann Joseph totalise 13 saisons dans la LNAH, dont cinq à Trois-Rivières.

François Gervais

Un contingent mené par le Louisevillois Denis Paul qui aura savouré cinq championnats de séries éliminatoires au cours de sa carrière émérite de sept saisons.

Les amateurs ont également retenu les feuilles de route bien garnies de Yann Joseph, membre de l'édition actuelle du Blizzard de Trois-Rivières, et Simon Laliberté, ancien porte-couleurs du Caron et Guay de Trois-Rivières.

Denis Paul n'en est pas à son premier honneur relié à son brillant parcours dans la LNAH. Il avait d'ailleurs fait partie de la première cuvée du Temple de la renommée du circuit Godin, en 2013. Au fil de sa carrière, l'ex-Cataractes a évolué à Joliette, Saint-Gabriel et Laval. Il également été le premier joueur de la LNAH à atteindre le plateau des 500 points en carrière. En 352 matchs, il aura finalement amassé un impressionnant total de 630 points.

«Ce n'est pas le premier honneur pour moi, mais ça va bien être le dernier, rigole Paul. C'est toujours plaisant de constater que les gens ne t'ont pas oublié avec les années qui passent. Ça fait chaud au coeur.»

En survolant sa carrière dans la LNAH, l'ancien des Chiefs de Laval savoure particulièrement ses cinq coupes soulevées en seulement sept printemps. «Les championnats, c'est ce que je retiens le plus, c'est ma plus grande fierté. J'ai toujours joué pour gagner.»

«Gratifiant»

Pour Yann Joseph, cette nomination l'a aussitôt replongé dans ses souvenirs depuis le début de sa carrière professionnelle. D'abord débarqué dans le circuit avec la première mouture du Viking de Trois-Rivières, en 2003-2004, le fougueux attaquant a rapidement trouvé sa niche dans la ligue lorsqu'il est débarqué à Sherbrooke, avec qui il a remporté deux titres des séries éliminatoires. Depuis 2012, il est de retour dans le vestiaire trifluvien.

«J'ai eu la chance de jouer avec de très bon joueurs à mes débuts, avec des gars comme Yannick Tremblay, Eric Perricone, à Sherbrooke, et Simon Laliberté à Saint-Hyacinthe. Aussi, j'ai beaucoup admiré un joueur comme David St-Pierre et il est devenu une inspiration pour moi.»

En regardant les noms des autres joueurs choisis par les partisans, le numéro 39 du Blizzard se dit privilégié de se retrouver sur cette liste. «Ce n'est pas rien, comme honneur. C'est très gratifiant. Au fil des ans, cette ligue est devenue ma LNH à moi», souligne celui qui a également endossé l'uniforme des Cataractes pendant une saison (1998-99) lors de son séjour dans la LHJMQ.

Aujourd'hui âgé de 35 ans, Joseph ne semble pas prêt à accrocher ses patins, même s'il se retrouve présentement sur le carreau, ennuyé par une blessure. «Il me resterait à gagner une coupe à Trois-Rivières pour combler ma carrière», admet celui qui compte 713 points en carrière en 567 matchs.

Pour sa part, brièvement porte-couleurs du Caron et Guay de Trois-Rivières de 2009 à 2011, Simon Laliberté a également été élu au sein de cette équipe d'étoiles de la LNAH. En deux saisons dans la cité de Laviolette, il aura récolté 113 points en 65 matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer