Les Steelers dégriffent les Bengals

Ben Roethlisberger et son attaque ont marqué au... (Associated Press)

Agrandir

Ben Roethlisberger et son attaque ont marqué au moins 30 points dans un cinquième match de suite, un record de concession chez les Steelers.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Andy Dalton s'est fracturé le pouce droit en effectuant un plaqué après une interception et les Steelers de Pittsburgh ont malmené le réserviste

AJ McCarron, en route vers une victoire de 33-20 face aux Bengals de Cincinnati, dimanche, ce qui resserre le classement de la section Nord de l'Américaine.

Les Steelers (8-5) s'en sont pris aux Bengals dès la période d'échauffement et ils sont passés de la parole aux actes en infligeant une première correction aux Bengals (10-3) cette saison.

William Gay a ramené une interception contre McCarron sur 23 verges pour un majeur et Ben Roethlisberger a connu une autre bonne journée à la tête de l'offensive des Steelers. Ces derniers ont marqué au moins 30 points dans un cinquième match de suite, un record d'équipe.

Le match - et peut-être la saison des Bengals - a tourné sur une interception. Stephon Truitt a intercepté une passe de Dalton au premier quart et le quart-arrière s'est fracturé le pouce droit en allant le plaquer. On ne sait pas encore combien de temps Dalton passera sur la touche.

Il connaissait de loin sa meilleure saison dans la NFL et a permis aux Bengals de gagner 10 de leurs 12 premiers matchs.

Selon Bob Holtzman, d'ESPN, plusieurs personnes dans l'organisation des Bengals croient que la saison du quart-arrière est terminée. Selon les sources de Holtzman, le meilleur scénario pour Dalton et les Bengals serait un retour au jeu en séries.

Pour les Bengals, tout repose maintenant sur les épaules de McCarron, qui a remporté deux championnats nationaux lorsqu'il était le quart partant du Crimson Tide de l'Université de l'Alabama. Repêché au cinquième tour par les Bengals au printemps 2014, McCarron sait donc ce que c'est que de disputer des matchs importants et d'avoir de la pression sur lui.

Newton plume les Falcons

Cam Newton a fait mousser sa candidature pour le titre de joueur par excellence de la NFL en propulsant les Panthers de la Caroline vers une écrasante victoire de 38-0 contre les Falcons d'Atlanta, confirmant du même coup leur laissez-passer pour le premier tour éliminatoire dans l'Association nationale.

Newton a complété la rencontre avec 15 passes en 21 tentatives pour 365 verges de gains et trois touchés, s'assurant du même coup que les Panthers demeurent parfaits cette saison. Il a complété des passes de touché de 74 et 46 verges vers Ted Ginn fils, et Jonathan Stewart a marqué un touché au sol tandis que les Panthers (13-0) accédaient à la zone payante sur chacune de leurs trois premières possessions du match.

Il a complété le match avec un taux d'efficacité record de 153,3, et les Panthers ont savouré une 17e victoire d'affilée en saison régulière - si on remonte à la saison dernière.

Les Colts humiliés à Jacksonville

Blake Bortles a lancé trois passes de touché et en a marqué un lui-même - tout ça en deuxième demie - et les Jaguars ont défait les Colts d'Indianapolis 51-16, freinant à 16 la série de victoires des Colts contre leurs rivaux de la section Sud de l'Américaine.

Les unités offensive, défensive et spéciales des Jaguars (5-8) ont toutes marqué des majeurs dans le même match pour une première fois depuis 2011. La troupe de l'entraîneur de troisième année Gus Bradley a connu son meilleur match sous ses ordres.

Les Jaguars ont du même coup resserré le classement de leur section, gagnant au moins du terrain sur les Colts (6-7). La séquence des Colts contre leurs rivaux de section était la plus longue de l'histoire de la NFL.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer