Kane écrit un nouveau chapitre de l'histoire des Blackhawks 

Patrick Kane... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Patrick Kane

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matt Carlson
Associated Press
Chicago

Teuvo Teravainen, l'un des meilleurs jeunes espoirs des Blackhawks de Chicago, a mis fin à une disette d'un mois sans marquer un seul but. Patrick Kane, le meilleur marqueur des Blackhawks, a effacé un record que détenait l'un des plus grands joueurs de l'organisation.

Teravainen a marqué d'un angle fermé après seulement 21 secondes de jeu en troisième période, et les Blackhawks ont mis fin à une série de trois défaites grâce à un gain de 3-1 face aux Jets de Winnipeg, dimanche soir.

Quant à Kane, il a obtenu une passe sur le but d'Artemi Panarin, marqué dans un filet désert avec 1:46 à jouer au temps réglementaire. Cette mention d'aide lui a permis d'inscrire un point dans un 22e match consécutif, effaçant le record d'équipe qui appartenait à Bobby Hull depuis la saison 1971-72.

Kane a obtenu au moins un point dans 25 des 27 rencontres des Blackhawks cette saison.

Kane, qui a amorcé le match au sommet du classement des marqueurs, a récolté 13 buts et 23 passes durant cette séquence.

Les 21 749 spectateurs réunis au United Center ont manifesté leur joie lorsque l'annonceur-maison a confirmé la mention d'aide.

«Ce n'est pas une façon habituelle de récolter un point, je suppose, a admis Kane. Ce qui était particulièrement excitant, c'est la façon dont la foule a réagi au moment de l'annonce, à quel point les spectateurs étaient heureux.»

Kane était posté le long de la rampe, du côté droit en zone défensive lorsqu'il a rabattu la rondelle avec sa main gauche vers Panarin. Parce que ce dernier se trouvait à l'intérieur de la ligne bleue des Blackhawks, la passe était légale. L'attaquant recrue a patiné en direction du centre de la patinoire avant de loger la rondelle dans la cage déserte.

«Il faut que je travaille sur mes lancers de la main gauche, a blagué Kane, un droitier. Je me trouvais le long de la baie vitrée et par bonheur, Panarin était là pour faire le jeu et toucher la cible.»

Âgé de 76 ans, Hull a été témoin de l'événement en personne et avant le début du match, il avait souhaité bonne chance à Kane dans sa quête du record d'équipe... et celui de la LNH, qui est de 51 et qui appartient à Wayne Gretzky depuis la saison 1983-84.

«J'espère seulement qu'il battra le record et qu'il se mettra ensuite à la poursuite de Gretzky, a déclaré Hull avant le match. Il ne lui en manque que 30, ce n'est pas grand-chose. Il peut ajouter 30 matchs (avec au moins un point).»

Mais Kane ne regarde pas aussi loin.

«Ça, je ne sais pas, mais parler de séquences avec Eddie Olczyk, Denis Savard et le grand Bobby Hull, c'est pas mal spécial», a fait remarquer Kane qui, plus tôt cette saison, avait battu le record pour la plus longue séquence de matchs avec un point par un joueur issu des États-Unis, qui était de 18. La marque appartenait à Olczyk et à Phil Kessel.

Marian Hossa a enfilé l'autre but des Blackhawks en plus d'obtenir une passe.

Le but de Teravainen lui a permis de mettre fin à une disette de dix matchs sans faire bouger les cordages. Son tir, décoché du cercle droit de mise en jeu, a donné contre le gardien Michael Hutchinson et la rondelle a ensuite glissé tout juste à l'intérieur du poteau droit, du côté rapproché.

Chris Thorburn a marqué l'unique filet des Jets contre Corey Crawford, qui a bloqué 30 rondelles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer